in

Israël démolit la maison d’un aveugle à Jérusalem Est

Hani Halabiyya, porte-parole du comité de résistance populaire de Jérusalem Est, explique qu’un grand nombre de troupes et de véhicules israéliens ont attaqué la région de Al Eizariya vendredi matin.Les bulldozers ont ensuite procédé à la démolition de la maison de Jahalin, un homme aveugle, ayant habité la région de Jabal Al Baba avant 1967.Avant de démarrer la démolition, les forces israéliennes ont expulsé de force Jahalin et dix membres de sa famille hors de leur demeure, rapporte l’agence Ma’an.

Après que les 65 mètres carrés d’habitation eurent été démolis, Jahalin a exprimé son intention de rester dans le village.« La dernière chose que j’ai vu avant de perdre la vue c’est la terre de Al Eizariya », dit Jahalin. « Je ne laisserai jamais cette terre. »Il rapporte aussi avoir récemment reçu un mandat de démolition de la part des autorités israéliennes.

Dans le même temps, les bulldozers israéliens ont démoli un lavage-auto et une épicerie à l’entrée du quartier. Les deux structures étaient construites sur un « dunam », espace de 1000 mètres carrés de terre, appartenant à Sami Abu Ghaliya. Ils ont démoli le lavage-auto et le magasin sans préavis, explique-t-il. Les mêmes bâtiments avaient été détruits par l’Administration Civile israélienne un mois plus tôt, et Abu Ghaliya rapporte les avoir rapidement reconstruits après la démolition.

Une quarantaine de familles de bédouins pourraient être déplacées de Jabal Al Baba dans les prochains jours, des mandats de destruction ayant été émis. En fait, toutes les maisons construites à Jabal Al Baba, représentant environ 1000 dunums, soit 250 acres, sont sur la liste des démolitions à venir.

Environ 350 personnes vivant dans des structures en acier et dans des tentes pourraient être privées de logement, rapporte Halabiyya. Angela Godfrey Goldstein, avocate de l’association de Jahalin représentant les bédouins palestiniens condamne ses démolitions.

« En tant qu’israélienne, je suis horrifiée que mon pays démolissent les chances de paix en déplaçant continuellement des populations », a déclaré l’avocate. « Cette maison était sur E1 » indique-t-elle, « une des lignes rouges d’Obama. »Elle ajoute que « les pourparlers de paix sont en cours » et que cela n’inspire guère la confiance tout en révélant les véritables intentions israéliennes.

E1 est dans la zone nord-est de Jérusalem, à l’ouest de la colonie illégale de Maale Adumim,. Le plan de construction des colonies dans cette région a été singulièrement rejeté par la communauté internationale, incluant les Etats-Unis. Le plan de construction des colonies à l’intérieur de E1 divise la Cisjordanie et rend impossible la création d’un Etat palestinien continu, comme envisagé par la communauté internationale avec une solution à deux Etats.

Israël délivre très rarement des permis de construire aux Palestiniens en Cisjordanie, y compris dans Jérusalem-Est. Depuis l’Occupation de la Cisjordanie en 1967, 27 000 maisons et structures palestiniennes ont été détruites, selon le comité israélien contre les démolitions de maisons.

(Traduit pat Claire pour CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://www.maannews.net/eng/ViewDet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Descente de police à Orty Gym, l’avocate du club du Raincy témoigne

Les étudiants musulmans britanniques s’engagent dans la Bienfaisance et l’Humanitaire