in

«Impossible n’est pas muslim»

Malgré le nombre grandissant d’associations caritatives qui fleurissent chaque année, 3,6 millions de personnes restent sans domicile ou sont très mal logées et plus de 5 millions sont en situation de fragilité à court ou moyen terme dans leurs logements (1). Avec des facteurs de plus en plus préoccupants : inaccessibilité des logements aux foyers pour les plus modestes, flambée du montant des loyers mêlées à un difficile accès à l'emploi toujours plus inquiétant, la crise du logement frappe toujours et de plus en plus fort. Mais quelle sera l’ampleur des dégâts une fois la tempête passée ?

La meilleure façon de détruire l’inégalité est de la défier

L’absence ou la faible actualisation de données statistiques détaillées et les nombreuses «zones d’ombres» ne permettent pas de comprendre véritablement la réalité du mal-logement, son ampleur et ses failles. Laissé-pour-compte par un système sourd aux urgences à traiter, le mal-logement gangrène pourtant les foyers et pourrait s’étendre aux plus modestes si rien n’est fait. Difficulté de paiement des loyers, hausse du coût de la vie, fragilité des ménages, les causes du mal-logement se diversifient sans cesse… Aidons les personnes défavorisées et mobilisons-nous afin que les ménages fragiles ne viennent pas à terme grossir les rangs des personnes très mal logées.

Soirée-événement-conférence «Impossible n’est pas muslim» le samedi 07 décembre 2013, à partir de 18h30 au Centre Tawhid, 39 rue de la boulangerie – 93200 Saint-Denis, organisée par la nouvelle association Frères Humains.

Votre présence est vivement recommandée et sera fortement appréciée.

(1) Rapport 2013 sur l’état du mal-logement de la fondation Abbé Pierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une designer néerlandaise lutte contre les préjugés à travers une collection de hijabs pour le sport

Un animateur vedette au Québec présente son émission avec une burqa