in

Gaza réduite à 3 H d’électricité par jour

Depuis ce mardi, les deux millions d’habitants de la bande de Gaza subissent une nouvelle punition collective : ils sont passés de 8 H à 3 h d’électricité par jour, Israël ayant décidé de ne plus laisser passer les livraisons en fuel.

Cette annonce terrible, que nous communique Ziad Medoukh, va avoir des conséquences dramatiques sur les services de santé et les installations d’eau déjà bien maigres.

« Inimaginable ! Surtout pendant cet été très chaud « , fait remarquer Ziad.

Publicité
Publicité
Publicité

« La seule centrale électrique de Gaza fonctionne actuellement avec 25% de sa capacité, à cause de manque de fuel bloqué par l’armée israélienne. Cette centrale risque d’être arrêtée totalement d’ici deux jours, indique-t-il, si le seul passage commercial qui relie la bande de Gaza à l’extérieur reste fermé, et si les autorités israéliennes continuent à empêcher l’entrée du diesel industriel et des carburants dans cette enclave sous blocus. ».

Une semaine après l’annonce de normalisation entre un pays arabe et cet état d’apartheid , l’armée israélienne a intensifié ses agressions contre le peuple palestinien, elle a tué trois palestiniens en Cisjordanie occupée, elle a bombardé plusieurs fois la bande de Gaza, elle a fermé complètement la mer de Gaza, et elle a empêché l’arrivée du carburant.

« Gaza est de nouveau plongée dans le noir. Cette fois-ci avec la complicité de quelques pays arabes. Qui a donné carte blanche à ces criminels pour poursuivre leur politique agressive et coloniale ? Où sont les organisations de défense des droits de l’homme  face à cette ignominie ? « , demande-t-il.

Publicité
Publicité
Publicité

EuroPalestine

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Cholet: la mosquée Arrahma referme ses portes pour cause de coronavirus (www.ouest-france.fr)

Coronavirus: une mutation anthropologique