in

Gaza : le nouveau bain de sang insoutenable commis par Israël contre des réfugiés palestiniens à Nuseirat

Terribles, déchirantes, insoutenables, les images du nouveau bain de sang commis, ce jour, par Israël à Nuseirat, dans le camp de réfugiés palestiniens situé au coeur de la bande de Gaza, nous arrachent les larmes. (voir vidéos ci-dessous)

Il n’y a pas de mots assez forts, ni d’épithètes assez éloquents pour exprimer la violence des sentiments qui nous assaillent, entre effroi, indignation et profonde affliction, à la vue de l’effroyable tribut que payent, encore et toujours, les civils palestiniens, en l’occurrence à la libération de quatre otages israéliens.

The Jerusalem Post glorifie “une opération audacieuse” et même “héroïque”, menée conjointement par le service de renseignement Shin Bet et Yamam, une unité antiterroriste, à deux endroits différents “au cœur [du camp de réfugiés] de Nuseirat”. 

Publicité
Publicité
Publicité

Pendant que les puissances occidentales, complices de l’un des plus atroces génocides contemporains, exultent et s’autocongratulent, fermant les yeux sur l’horreur indicible de ce énième crime contre l’humanité, le long cortège des martyrs de Gaza compte 210 morts de plus, dont de nombreux enfants et nourrissons. Honte à tous ceux qui détournent le regard, sans cas de conscience ! Ils devront répondre de leur infamie devant le tribunal de l’Histoire.

Publicité
Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Natenyahoo dit que l’armée sioniste est l’armée la plus juste et correcte.

    Ce mamifère inferieur doit lire la Traduction sourat amran ; verset 188

    ” Ne pense point que ceux-là qui exultent de ce qu’ils ont fait, et qui aiment qu’on les loue pour ce qu’ils n’ont pas fait, ne pense point donc, qu’ils trouvent une échappatoire au châtiment. Pour eux, il y aura un châtiment douloureux”

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le Conseil des Mosquées du Rhône s’indigne de la diabolisation de l’islam par le magazine Marianne

Selon le Coran, la Sorcellerie et la Magie n’existent pas ! Analyse littérale de S2.V102-103