in

Fils d’un Marocain et d’une mère d’origine indonésienne, Jesse Klaver, l’homme politique qui monte aux Pays-Bas

Jesse klever

Fils d’un Marocain et d’une mère d’origine indonésienne, Jesse Klaver, l’homme politique qui monte aux Pays-BasA 31 ans, Jesse Klaver est l’homme politique qui monte aux Pays-Bas. Futur champion du parti écologiste GroenLinks, la Gauche Verte, ce fils d’un Marocain et d’une mère d’origine indonésienne est le nouveau visage du multiculturalisme néerlandais.

Publiée par Oumma.com sur mercredi 11 avril 2018

A 31 ans, Jesse Klaver est l’homme politique qui monte aux Pays-Bas. Futur champion du parti écologiste GroenLinks, la Gauche Verte, ce fils d’un Marocain et d’une mère d’origine indonésienne est le nouveau visage du multiculturalisme néerlandais.

Pro-immigration, pro-européen et luttant contre les inégalités sociales, le pays des Tulipes est, à ses yeux, une terre fertile d’immigration où s’épanouit le vivre-ensemble. De quoi irriter l’extrémiste de droite Geert Wilders, férocement anti-islam et anti-tout…

Heureux du recul de Geert Wilders, auteur du film “Fitna”, aux législatives de 2017, Jesse Klaver exulte devant la « victoire historique » de son parti aux municipales. Le 21 mars 2018, GroenLinks a conquis deux cités phares du pays : Amsterdam et Utrecht.

Pour Jesse Klaver, l’heure du renouveau politique a sonné : « Nous avons une opportunité unique de changer les Pays-Bas ».

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il faut savoir que plus une personne monte dans la hiérarchie du système pyramidal plus elle est à la solde d’Iblis.

    Donc ce type m’inspire autant confiance que les autres politiciens, c’est à dire aucune. Et limite je ne me préoccupe même pas de ce qu’ils déblatèrent car :

    ” N’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier. ” (Coran, 18/28)

    • Par exemple les califes qui ont régné aprés la mort du prophète Mohamed(sal3ma) et toute la suite de dictateurs musulmans jusqu’à aujourd’hui

  2. Jesse Klaver peut sans doute plaire à une certaine classe petite bourgeoise qui a besoin d’entretenir sa bonne conscience avec des ingrédients de “world culture”, mais le candidat ne parle jamais de l’islam qu’il ignore et ne pratique pas parce que son père les a abandonnés, lui et sa mère, quand il était jeune enfant. Au fond tout le baratin sur “le père marocain” ou “le candidat musulman” est hors sujet, à la limite manipulateur.

  3. C’est bien pour son pays, beau modèle de réussite, mais il y a une petite erreur de classement, l’article est classé dans religion, or ce jeune homme est un politique et non un religieux et ile ne parle pas ou peu de religion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : stopper les assassinats de civils désarmés !

Une chef de cuisine saoudienne crée un dessert glacé pour MBS, en visite officielle à Paris