,

Elisabeth Guigou défend le boycott des produits israéliens

Soutenir le principe du boycott économique qui, en l’occurrence, est l’expression politique de la protestation contre la tyrannie israélienne dans les territoires occupés, voilà un courage parlementaire suffisamment rare pour qu’il nous redonne quelque espoir dans la revalorisation de l’Assemblée Nationale, et dans sa saine opposition à une pensée unique pernicieuse.

Cette parole, qui s’élève au-dessus de la réprobation univoque contre ceux qui ont choisi de censurer les produits israéliens BDS, émane d’Elisabeth Guigou, députée (PS) de Seine-Saint-Denis et ancienne ministre de la Justice, laquelle défend cette stratégie de la mise à l’index comme étant l’arme des forces vives de la société pour lutter contre le mutisme de l’Europe, et l’inertie complaisante du gouvernement français et de sa realpolitik aux amitiés coupables, sous toutes les latitudes…

Elisabeth Guigou évoque sa rencontre avec le Garde des Sceaux, Michel Mercier, en appelle à l’Europe et prévient contre toute forme d’amalgame avec des discriminations raciales ou religieuses.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *