in

Élections législatives en Allemagne : une campagne sans le mot islam

Les thèmes du débat politique allemand ont été très différents de ce ceux qui occupent la pré-campagne présidentielle française. Outre-Rhin, on a très peu parlé d’immigration et bien davantage de sujets sociaux ou économiques comme le climat ou la dette.

Cela peut paraître incroyable vu de France, mais le mot « islam » n’a pas été prononcé une seule fois dans les grands débats télévisés de la campagne législative allemande. Le terme « immigration » n’a été utilisé que rarement, dans la plupart des cas par des représentants du parti d’extrême droite AfD. Bref, ces thèmes obnubilant la précampagne présidentielle française sont quasi-absents outre-Rhin. Loin, bien loin derrière le changement climatique, où l’Allemagne accuse un gros retard avec sa relance des centrales à charbon, la justice sociale avec l’aggravation des inégalités, la modernisation des infrastructures ou la conversion au numérique.

Le Parisien 

Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. L’Allemagne a des immigrés musulmans, mais en nombre moindre.
    Elle ne connaît pas les mêmes problèmes de trafics de drogues que nous. Ni les mêmes violences, et elle a connu moins de morts dûs à des attentats islamistes.

    C’est peut-être une question de temps..?

  2. Les kurdes sont musulmans.

    Le problème des Arméniens, ils ne veulent pas être libres, de la sphère du tsar, ils passent à la sphère Européennes.
    Comme les arabes, d’ailleurs, de la sphère URSS à la sphère occidentale.

    Que ce que la Turquie a, à voir , dans toute cette marmite.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

En Tunisie, 2000 personnes manifestent contre “le coup d’Etat” du président Saied

En déplacement à Lyon, Emmanuel Macron ciblé par un projectile lors d’un bain de foule