in

Des musulmanes dénoncent le harcèlement sexuel durant le Hajj sur #MosqueMeToo

La Terre sainte souillée par un harcèlement sexuel sans frontières et sans limites ?

A l’heure où la parole des femmes brise l’épaisse chape de plomb du silence pour déverser, dans toutes les langues, un flot de témoignages sur les violences portant atteinte à leur dignité et leur intégrité physique, des musulmanes s’épanchent à leur tour afin de lever un coin du voile sur l’envers du décor du Hajj.

Sanctuaires inviolables, les hauts lieux saints de l’islam ne seraient pas épargnés par le fléau des attouchements obscènes, ou pire encore, le rempart de la foi et de l’éthique islamique échouant manifestement à les protéger contre une telle profanation avilissante, même lors de moments d’intense ferveur religieuse.

Fraîchement créé par Mona Eltahawy, une féministe et journaliste égypto-américaine, se disant elle-même victime d’une agression sexuelle durant un Hajj 2013 de triste mémoire, le hashtag #MosqueMeToo a rapidement fait florès sur la Toile, caracolant même en tête des tendances sur Twitter en version persane. En moins de 24 heures, il a été tweeté plus de 2 000 fois dans l’agora virtuelle, par des internautes des deux sexes.

Du harcèlement insupportable de rue au harcèlement impensable lors des longues processions à La Mecque, il n’y avait qu’un pas à franchir pour ceux qui ne respectent rien et ne craignent pas de commettre des actes éminemment blâmables, comme en témoignent de nombreuses femmes musulmanes, revenues traumatisées du grand voyage de leur vie.

La plupart d’entre elles relatent les mêmes faits, affirmant avoir été prises par surprise au milieu d’une foule dense, touchées de manière inappropriée et avec insistance, certaines restant à jamais meurtries par leur agression dans les enceintes sacrées de l’islam, alors même qu’elles étaient en train de se recueillir.

A la lecture de tels récits effarants, de nombreuses internautes iraniennes, ayant elles aussi subi une forme de harcèlement sexuel, ont tenu à partager leur expérience douloureuse sur #MosqueMeToo, en insistant sur le fait que le port du hijab, comme c’est le cas dans l’espace public ou les transports en commun, ne protège nullement des viles pulsions masculines.

Mais cette libération de la parole féminine, encouragée par Mona Eltahawy, n’a pas été du goût de tous les musulmans. Des voix de femmes et d’hommes se sont en effet élevées sur les réseaux sociaux pour lui reprocher d’avoir soulevé un sujet épineux et par-là même d’avoir contribué à salir publiquement l’image du Hajj.

85 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il y a 2 explications possibles pour ces comportements masculins. D’abord un grand mépris vis à vis de créatures considérées comme inférieures dans la religion. Ensuite une grande frustration sexuelle due à une religion trop stricte qui ne laisse pas respirer.
    Avez-vous vu le film égyptien “Les femmes du bus 678” de Mohamed Diab ?

    • Si on suit votre raisonnement, il y a deux explications possibles pour les comportements masculins de certains prêtres dans les églises vis à vis des enfants : soit les enfants sont considérés comme inférieurs dans la religion . soit une grande frustration sexuelle…
      Il y a deux explications possibles pour les comportements des athées qui vont harcelés des femmes dans le métro ou faire du tourisme sexuel en Thailande soit de part leurs modes de vie ils considérent les femmes comme inférieures soit il y a une grande frustration due à un un mode de vie trop stricte.
      Les harceleurs, il y en a partout, ce n’est pas forcément lié à la religion qui essaie de canaliser les attitudes de domination…
      La frustration n’explique rien, en occident les moeurs sexuelles sont relativement libres ça n’empêche pas le harcélement même s’il est moins fréquent et moins visible que dans certains pays arabes.
      Le problème est plus profond et plus complexe qu’il n’y parait et ce n’est pas avec des explications à l’emporte pièce qui pointent une religion que nous allons le résoudre.

      • une étude a démontre qu’un grand nombre de prêtre vient d’univers très religieux (des cathos tradi), milieux dans lesquels la sexualité n’est que peu ou pas évoquée, et qu’il en résulte une immaturité sexuelle qui engendre des comportements déviants.

        Et oui, votre religion a aussi un problème avec le sexe, et avec les femmes (comme toutes les religions).
        Votre déni ne vous honore pas, et ne fera pas avancer votre cause

        • C’est vous qui avez un problème avec la religion musulmane, vous ne la connaissez pas. Si vous la connaissiez vous saurez que la règle de vie du musulman n’est l’abstinence ni la chasteté mais une vie sexuelle épanouie conformément aux besoins du corps. Ensuite , les saints et saintes de la religion catholique qui sont tous des anges avec des vies monacales exemplaires et fermées au monde n’existent pas en Islam . Pendant des siècles les musulmans qui prônaient le mariage , la polygamie, le plaisir et la famille nombreuse ont été traités de lubriques ! Depuis que l’Occident s’est libéré de ses délires de sainteté et de d’immaculée conception et de célibat des prêtes , c’est encore les musulmans qui sont désignés comme ayant des problèmes avec le sexe . Sachez Monsieur le Bob que le péché originel n’existe pas dans l’Islam ! Alors arrêtez de nous pomper l’air et occupez vous de vos prêtres que vous avez contraints au célibat et à la névrose. Nous, nous ne sommes qu’humains.

          • @Nanita
            Votre vision du Péché Originel ne correspond à rien de connu. Le concept biblique évoque la connaissance du bien et du mal, et non me péché de chair.
            A part ça, la répression sexuelle se retrouve dans toutes les religions, entre autres, celles du pourtour méditerranéen.
            Je suppose qu’elle répond au besoin de stabiliser des sociétés très sédentarisées, donc très iniques. Il s’agissait de maintenir des castes. A part ça, nul doute que les chrétiens ont longtemps eu le même rôle, avant l’effondrement de la croyance en Europe.
            Sauf qu’aujourd’hui, le catholicisme est en perte de vitesse. Trop tolérant. Les Évangéliques, en revanche, ont le vent en poupe. Ils sont même créationnistes. Respect. Il fallait oser. Je devine qu’ils ne vont pas tarder à adhérer à la théorie de la Terre plate.
            A part ça, la lutte contre l’hédonisme des pauvres demeure une nécessité pour les nantis, toutes religions confondues. Le plaisir, c’est pour les riches, pas pour les prolos. Croyez en le seul vrai dieu: Bernard Arnaud. A défaut, le milliardaire saoudien de votre choix.

          • je ne suis pas chrétien, mais le logiciel que l’on vous a mis dans la tête à la mosquée vous rend paranoiaque et vous intime à la classification simpliste de vos contradicteurs.
            Tantôt chrétiens, tantôt juifs, et quand vous bugger, vous avez la solution de repli: “islamophobe et raciste”.

            J’explique que ce qui organise une pensée sereine autour de la sexualité n’est pas contenu dans les religions, la preuve en est, les plus grands flux de consultation de sites porno sont dans des pays à forte teneur religieuse (notamment le maghreb).

            Toute discussion est impossible avec vous sur ces sujets car vous incriminez systématiquement les chrétiens dès qu’il s’agit de sexualité, comme si la faute de l’autre vous exonérait de la vôtre.

            De plus, votre responsabilité collective se cantone à la réussite:
            Si un musulman fait un truc formidable, il glorifie l’islam et la oumma
            s’il fait un erreur ou une horreur: il n’a rien d’un musulman, et c’est peut être même un agent du mossad en mission islamophobe…

            Délirant!

          • Bonsoir,
            Il ne faut pas pas protéger une religion plus qu’une autre, là n’est pas pas le problème. Mais dénoncer les agissements pervers de certaines personnes toutes religions confondues.

          • nanita etes vous une femme?
            vous parlez des besoins du corps
            les femmes _ honnêtes? _ ont elle des besoins rires
            on m’aura cache ca

        • Je ne fais aucun déni (lisez mon post plus bas, s’il a été publié), je signifie juste qu’aborder la question sous le seul prisme religieux est le symptôme d’une pensée étriquée et un peu monomaniaque. Les hommes n’ont pas besoin des religions pour tenter d’imposer leurs lois aux femmes.
          Un petit exemple après la loi de 1905 en France, les laïques anticléricaux et misogynes ont prétexté que les femmes étaient trop dépendantes de leurs curés pour s’opposer à leur droit de vote. Exemple parmi d’autres de la volonté de domination des hommes sur les femmes qui dépasse les clivages religieux ; bel exemple, par ailleurs, de l’instrumentalisation de la laïcité pour réduire ou limiter les libertés.

    • Vous m’inquiètez cher Mr! Juste vous voyez un film et vous croyez en faisant similaires à une information pas crédible d’une féministe qui veut se faire connaître par les médias. C’est vraiment lamentable pour un homme adulte, qui soit disant raisonne par sa tête!

    • Pour bien respirer de l’oxygene pur,il y a le mariage le mariage sacré et en dehors du mariage sacré toute respiration d’autres gaz est tres toxique et donc nefaste pour la santé.

    • 1 : Espèce de païen, sache que nos femmes sont considérées comme nos égales en religion.
      Contrairement à votre société d’athés où elles sont considérées comme objets sexuels sur patte.

      2 : La frustration sexuelle existe dans tous les pays et est neutralisée par le mariage (ou la fornication pour les gens de l’enfer).

      Non j’ai pas vu ton film de merde.

      • 1/ non, les femmes ne sont pas considérées comme vos égales, leur témoignages vaut moitié moins, leur part d’héritage aussi, elle n’ont aucune fonction poilitique dévolue, et le peuvent devenir imam.

        2/ Oui, la frustration existe partout, mais le mariage ne la neutralise pas (regarde Strauss-kahn ou d’autres). Les déviances sexuelles sont compliquées à expliquer, mais il est certain que la diabolisation du sexe qui existe dans les religions monothéistes n’aide pas à la résolution des soucis de cet ordre.

        • Je confirme que religieusement elles sont nos égales.

          Si leur témoignage vaut moitié moins que celui d’un homme c’est parce que les femmes sont beaucoup plus influençables et manipulatrices que les hommes (le premier exemple est toujours valable : Eve).
          C’est dans leur nature, et qui mieux que notre Créateur connait leur nature ?

          Quant à l’héritage dans l’Islam elles sont complètement à la charge de leur financière de leur mari ou de leurs parents, elles n’ont donc pas autant besoin des biens de l’héritage qu’un chargé de famille. De plus ce que possèdent les femmes, leurs époux n’ont aucun droit dessus, elles peuvent dépenser comme elles l’entendent sans avoir à rendre de compte.

          Les hommes doivent nourrir, vêtir et loger femmes et enfants et sont responsables de leur éducation religieuse, un homme faisant tout ce qu’il faut pour aller au Paradis, l’entrée lui sera refusée s’il laisse sa femme et ses enfants dans l’ingnorance et qu’ils vont en enfer.

          Etre un homme en Islam c’est avoir des responsabilités devant sa famille et devant Allah.

          Les femmes dépensent leur argent pour elles mêmes, ou leur famille si elles le souhaitent.

          Je ne vous vois pas vous plaindre du sort des hommes qui doivent tout payer, donc ne commencez pas à parler d’inégalité quand dans l’Islam tout n’est que complémentarité.

          Nul n’est égal à l’autre dans la vie, d’autres sont beaux, d’autre moches, des faibles, des forts, des riches et des pauvres, des bourgeois nantis contre des gens au RSA etc…

          L’égalité est une chimère, même l’égalité en droit. Regardez comme les riches et les politiciens violent toutes les lois en toute impunité et quand ils se font pincer reçoivent une petite tape sur les doigts, tandis que le pauvre est impitoyablement jugé et emprisonné.

          Réveillez vous.

          • L’égalité est une chimère. Oui surtout dans les pays musulmans. A mon avis l’espérance de vie d’une femme athée lesbienne doit être des plus limitées.

          • Ce serait à mourir de rire, si le sujet n’avait pas de conséquences si graves…

            Votre posture est littéralement sidérante, “oui elle sont nos égales, mais elles sont plus influençables dont elles ont moins de droit”…

            Si seulement vous gardiez ces règles pour vos terres, mais vous les importez sur les nôtres…

            Sidérant

          • Mais lorsque dans nos sociétés occidentales, voire même dans le monde musulman actuel, la femme a un travail et peut gagner plus que son mari, comment allez vous réagir ?
            Avec une mentalité qui date de quatorze siècles…

        • La réponse de Mak est un peu limitée de mon point de vue donc je me permets d’autres éléments :
          Il est vrai que le témoignage vaut moitié moins et c’est inégalitaire.
          Pour le reste en matière d’héritage, il est possible de rédiger, voire conseiller d’écrire un héritage ce qui peut permettre de rétablir l’égalité Femmes/ hommes.
          Par ailleurs sur le plan du Coran rien n’interdit à une femme d’avoir des fonctions Politiques, la Reine de Saba est citée dans le Coran de manière positive, Aicha (épouse du prophète) et Fatima Zohra (Sa fille) ont eu un rôle politique fort après la mort du prophéte Mohamed. Pour ce qui concerne l’Immama, seul le dogme (charia) ne le permet pas, le Coran ne l’interdit pas.

          • saidb le cas de la reine de saba cest l’exception qui confirme la regel
            oui dans l’islma la femme est inferieur a lhomme
            comme dans le judaisme dans le christianisme
            en france la femme na eu droit douvrir un compte bancaire sans l’autorisation de son mari q’en 1965_ lannee de naissane de ma petite sœur
            les monothéistes sondes patriarcats
            les femmes sont des mineures ou des majeurs incapables
            je precise que je suis catholique et que je viens dune famille musulmane
            il ya des versets dans la bible qui sont égalitaires dautres moins _ en matiere de sexualite _ il ny apas de double morale

      • En Arabie Saoudite, les femmes ne peuvent faire que très peu de chose par elles-mêmes. Elles sont vues comme d’éternels mineurs. Durant toute leur vie, elles sont placées sous la tutelle d’un homme, un ” Mahram ” (tuteur). Ça peut être un père, un frère ou un mari. Elles doivent obtenir leur autorisation pour tout : sortir, travailler, se marier.
        Les événements les plus anodins de la vie quotidienne n’échappent pas à cette tutelle. Elles ne peuvent pas ouvrir de compte en banque, ce qui limite voire supprime toute autonomie financière, même si elles travaillent. Elles ne peuvent pas non plus conduire une voiture seule.
        Drôle d’égalité……

      • @Mak
        C’est parfaitement ça. Dans le christianisme et le judaïsme la femme n’a simplement pas d’âme pour certains de leurs intégristes (les juifs intégristes remercient Dieu de ne pas les avoir faits femme). Pour les judeo-chretiens softs, on se demande si elle fait partie de l’Homme, tout un programme. L’une des révolution apportée à l’époque où l’Islam venait corriger leurs textes traffiqués est justement que la femme fait partie de l’Homme et qu’elle est plus que l’égale de l’homme, elle devient son devoir.
        Le meilleur lien d’un homme ou d’une femme avec Dieu est leur propre mère. La mère est trois fois plus importante que le père. Dès qu’une femme accouche, elle entre au paradis et n’en sort que par leur calame (mauvaises paroles). Une femme musulmane dispose donc d’une protection divine, d’une protection de son mari et d’une plus grande importance aux yeux de ses enfants. Le mariage est un contrat divin et un lien avec Dieu dans le couple (enfant, éducation, comportement). Son pouvoir est donc bien plus fort que dans toute autre société et l’Islam pourrait presque paraître ici comme aboutissant à une société maternaliste.

        @bob
        Il ne faut pas s’arrêter aux parts de l’héritage. En effet, la femme doit recevoir du mari leur du. Il s’agit de donner à sa famille pour les remercier de leur éducation et de lui donner pour elle-même afin qu’elle fasse des projets tout en lui démontrant que l’homme est capable de subvenir à ses besoins. Pour équilibrer ceci entre autres, l’homme reçoit plus d’héritage afin de lui permettre de remplir ce rôle notamment. La femme reçoit plus de l’homme qui pour ce faire reçoit plus d’héritage. Rappelant que l’héritage est plus complexe que cela car il concerne en réalité toute la famille, peut être équilibré par une donation d’un tiers de ses richesses et amène à des devoirs qui doivent être remplis par les héritiers. En gros, il ne s’agit pas simplement d’une histoire pécunière. Je m’arrête ici parce que c’est trop long à expliquer mais sachez que le droit français n’est pas en contradiction avec cela car il permet de répondre à diverses problématiques où les héritiers n’auront rien à redire sinon contester (cf. héritiers de Johnny Halliday).
        Concernant le témoignage, c’est bien plus compliqué que ça mais de manière réductrice, oui la femme est réputée jouir d’une plus grande subtilité que l’homme et fait partie assez souvent d’histoire de calomnie. Face une forte propension de la femme de travestir les faits, l’homme est souvent manipulable et influençable. Mais c’est vraiment réducteur car à côté de cela elles sont souvent victime d’abus de faiblesse qui les amène à mentir. Ex. : Une mère est toujours plus protectrice pour ses enfants même s’ils sont coupables. Combien de fausses affaires de viols et/ou de vols de richesses pour anéantir l’homme. J’entends les critiques mais le commérage des femmes subtiles ourdisseuses sont bien connus. Rappelons aussi que les grosses affaires concernent encore de nos jours bien plus les hommes que les femmes malgré l’égalitarisme qui ne semble régner que dans les textes ou les bouches de certains. A côté de cela, une femme dispose d’une bien plus grande protection juridico-spirituelle que l’homme. Concernant le contexte français, il n’est absolument pas contradictoire mais plutôt salvateur que le témoignage soit égal puisque la femme ne dispose pas de la même reconnaissance que Dieu lui a accordé et le droit français doit à mon sens encore plus rééquilibrer en faveur des femmes qui font beaucoup de choses mais ne reçoivent pas suffisamment.

        @PR1
        Si les pays musulmans (en déliquescence ou renouveau) suivaient effectivement l’Islam, votre critique ne pourrait être. Ex. : 2ème université au monde et 1ère bibliothèque au monde créées par une femme musulmane.
        Concernant l’Arabie Saoudite, il ne faut pas confendre leur Islam avec leurs traditions bédouines. Je ne sais même pas si certains arrivent à cerner la dureté d’une vie bédouine qui amène à autant d’incompréhension. Laissons-les évoluer face au nouveau paradigme de leur modernité sociétale qui est en train d’évoluer. Il suffit également de lire le Coran qui est intransigeant envers certains bédouins et nous avertie de leur hypocrisie.

        @ndiaye
        L’homme jusqu’à preuve du contraire est beaucoup plus fort que la femme mais la femme est beaucoup plus subtile et habile que l’homme. La femme est une judokate qui plie devant l’épreuve pour amener la force là où elle le veut. C’est un jolie rééquilibrage. Donc, par Dieu, non la femme n’est pas inférieure à l’homme ! Ce serait lui prêtait trop peu d’intelligence dont elle a le mérite d’en avoir plus souvent que l’homme.

        Pour terminer :
        La déviance sexuelle concerne autant la femme que l’homme. On rappelle souvent à la femme d’être docte en évitant toute tentation sexuelle mais on oublie souvent que l’homme a au moins le même devoir.
        Rappelons que la pornographie est un gros problème “mondial” qui touchent autant les femmes que les hommes. Que les comportements s’homogénéisent et que c’est une création bien occidentale dont même certains de nos politiques se gargarisent. Il est un fait que de nos jours, ceux qui maltraitent le plus les femmes aux yeux et aux vues de tout le monde ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Chacun à une leçon à recevoir de l’autre, alors disputons-nous afin de corriger nos erreurs pour le bien de l’humanité.
        Dans le contexte français, cela donnerait : regarde ton porno mais ne croit pas que c’est la réalité sinon “hashtag harcélement” laisse moi marcher tranquille ou travailler en paix.
        J’oubliais, en Islam faisez ce que vous voulez au sein d’un couple pourvu que les deux consentent, que l’objectif de chacun est d’épanouir l’autre et que cela ne nuit à aucun des deux. Et oui, c’est aussi ça le romantisme musulman 😉

        Quant à cette propagande pour salir le lieu sacrée de l’Islam, j’invite à faire un tour concernant les lois saoudiennes pour ce type d’agissement. Avec les caméras, cela sera vite réglé. Alors entre une soit disant musulmane de floride qui est soutenue par une soit disant femme irannienne, cela ressemble plus à une révolution bidonnée qu’à une véritable contestation.

    • Pourquoi venir ici faire votre propagande votre message à peine dissimulé sous une épaisse couche de manque de savoir vous venez écrire votre mepris sans la moindre qualification en la matière. C’est le problème de beaucoup de personne qui veulent parler d’islam sans le connaître. Merci de respecter les personnes ici. A bon entendeur

    • Vous avez 2 explications c’est que votre personnalité est binaire c’est tout.
      C’est drôle de voir à tous les sujets concernant la communauté musulmane un certain mr Leroy ! Soit ils s’ennuit Sans nous soit il est chargé de mission de la part d’un organisme pour cracher son venin

        • Il est vrai que le bon sens et la logique constituent un venin pour les croyants. Sauf que, dans une discussion, on démontre. Affirmer ne suffit pas. Se référer à une croyance ne suffit pas. Il faut démontrer.
          A défaut, on prêche.
          Mais on n’argumente pas.

          • Sauf que le bon sens et la logique sont divins en Islam qui prône la raison pour accomplir sa foi. Sauf qu’en plus d’affirmer, les musulmans avancent des arguments scientifiques. Sauf qu’un musulman ne prêche pas mais invite d’abord à raisonner peu importe votre ignorance.
            Mais apparemment, le respect et le discours en toute droiture vous dérange et vous oblige à dénigrer à mauvais escient.

    • Selon les statistiques le harcèlement sexuel n’est pas l’apanage de certaines régions du monde, mais un problème dans toutes les sociétés, que la société soit permissive ou pas, ce phénomène existe, il existe même dans la sphère privée : inceste………. Et s’il vous plaît arrêtez de juger une religion sur ses fidèles imparfaits, vous connaissez rien de l’islam,vous êtes aveuglés par vos préjugés……

    • Vous devez etre une grande experte en la matiere ,vu votre affirmation dans votre speculation”que je dirais de comptoir de bistro” malheuresement des discutions comme cela dit un peu l’etat d’esprit qu’il y as en France ,sur la religion Musulmanes toujours attaques par des sous entendus ou des affirmations totalement fausses .

  2. A ma connaissance, durant le hajj aux lieux saints les femmes doivent obligatoirement être accompagnées d’un tuteur mâle durant tout le pélerinage. Ce tuteur est généralement un parent proche. Donc, a quel moment le harcèlement a pu être possible et qui plus est en présence même du tuteur.

    • Le Hajj est un lieu saint, par contre les pélerins ne sont pas tous de saints, il y a des bagarres (qu’on m’a relaté), des vols, des arnaques, des gens qui se piétinent… je ne vois pas pourquoi il n’y aurait pas de harcélement qui est un autre travers de l’humanité…
      Une main baladeuse, ça ne se voit pas forcément même pour un tuteur.

  3. Comme par hasard c est une journaliste americaine qyi publie cet article tout est bon pour s acharner sur l islam e instaurer le trouble dans le monde musulman , il n y a rien de vrai dans ce qu’elle raconte

      • De quelle posture victimaire vous parlez ?

        N’est ce pas les USA, l’Angleterre, l’Allemagne, la France et Israel qui sont à la tête de la croisade anti musulmans au moyen orient depuis 1991 (1948 ?)?

        Ils ont détruit depuis 2001 l’Afghanistan, l’Irak, la Lybie, la Syrie, la Palestine pour la énième fois et le Yemen par proxy saoudien.

        Il faut qu’ils détruisent combien de pays musulmans avant qu’on ait le droit de se sentir visés sans qu’un imbécile vienne nous dire qu’on est dans la victimisation ?

        Et on en parle de la propagande des médias sur l’Islam et les musulmans ?

        Est ce aussi le fruit de notre imagination cette incitation à la haine religieuse et au génocide à peine cachée ?

        A vivre avec des oeillères on a toujours l’impression qu’il ne se passe rien tant que ça ne vous concerne pas directement.

        • Les faits historiques sont tout sauf simplistes ! Comme l’humain ils sont toujours ambigus.
          Il faut arrêter de n’appeler à l’aide que ce qui dans l’Histoire conforte des préjugés.
          Ne mettez pas de la religion partout.
          Simple exemple :
          La révolte des musulmans arabes contre les musulmans ottomans fut une réalité.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_arabe_de_1916-1918
          Autre exemple
          Les “proxy saoudiens” gardiens des lieux saints sont des musulmans qui appliquent l’adage les ennemis de mes ennemis sont mes amis …
          Comme il y a plus longtemps Louis XIV alliés du Sultan Ottomans contre l’Empereur d’Autriche.
          Rien de nouveau sous le soleil noir de la géopolitique !
          Mais où est la religion dans tout cela ?

          • Sauf qu’on attaque tout ce beau monde en déshumanisant sa culture et sa religion pour ensuite faire croire qu’on les tue pour leur bien être. C’est ça aussi la propagande en géopolitique.
            Sans la révolte arabe, ni colonisation, ni victoire contre l’empire germanique et turc. Ne pas oublier que sion légitime sa colonisation par la religion.
            Alors c’est qui qui essaye de mettre la religion au centre du débat maintenant ?

          • Sauf que déshumaniser la culture et la religion de ces populations pour expliquer qu’on les détruit pour leur plus grand bien, c’est ça aussi la propagande en géopolitique.
            Sauf que sion met en avant sa religion traffiquée pour légitimer sa colonisation.
            Alors c’est qui qui place la religion au centre du débat maintenant ?

        • Une personne qui estime que la Terre est plate ne devrait pas logiquement se risquer à des analyses sophistiquées. Ca ne cadre pas. Je pense que vous êtes un faussaire. Une personne maîtrisant notre langue aussi parfaitement ne saurait être le personnage que vous singez: Celui d’un salafiste borné imperméable au bon sens.
          Ceci dit, j’en conviens: C’est rigolo. Mais, la prochaine fois, n’oubliez pas les fautes d’orthographe.

          • Où a-t-il dit que la terre est plate ? En quoi est-ce un faussaire ? Argumente sur ses réels propos au lieu de dénigrer et calomnier en rampant.

          • Au lieu de dénigrer et calomnier en rampant et en lui inventant un statut et des propos qu’il n’a pas tenus, répondez à ses propos bien argumentés sur des faits concrets.

      • chacun soigne ses névroses comme il peut certains par une islamophobie irrationnelle, d’autres par une américanophobie et/ou une judéophobie non moins irrationnelle, tous en se basant sur une vision simpliste des problèmes…

  4. Tu as raison Leroy du pudding, et j’en veux pour preuve tous ces prêtres qui initient les jeunes aux joies de l’amour. Ils sont pas frustrés nos curés, ils sont libérés.

    • C’est à dire que les religions et les névroses sexuelles font souvent bon ménage, l’une étant le paravent de l’autre : dans le cas de l’Eglise, elle sert parfois de refuge à des hommes déviants (j’entends : pédophiles) qui croient trouver dans la prêtrise un rempart contre eux-mêmes, et un échappatoire à une vie amoureuse normale (c’est à dire avec un(e) adulte). La frustration ne crée pas le pédophile, c’est une orientation.

      Quant-à l’obsession des religions autour de la sexualité, c’est à dire autour des femmes et du désir qu’elles suscitent, nul doute que ça manifeste un rapport névrotique à la sexualité, et que ça l’entretienne (C’est pour se venger du désir qu’elles inspirent qu’un certain nombre d’hommes veulent contrôler et inférioriser les femmes, et les séparer du reste de l’humanité. Et que dire de la promesse des vierges au Paradis…)

      • Bonne analyse. Poussez la encore plus loin en vous demandant pourquoi la religion condamne toute forme d’hédonisme.
        Vous voulez ma réponse?
        Les pauvres sont faits pour marner, pas pour prendre du plaisir. Et les castes doivent être préservées. Telle est la fonction de la morale monothéiste, touts variantes confondues: Sauver un monde inique.
        Peu importe.
        Concernant les curés, je pense que, en effet, la pédophilie précède l’adhésion à la religion. Si on est pédophile, ou juste pédéraste, on sera forcément tenté par une carrière qui favorise l’expression de ces pulsions singulières. Le Vatican en est bien sur conscient, qui recrute parmi ces personnes déviantes qui présentent au moins l’avantage de ne pas disperser les avoirs de l’Eglise. Imaginez juste ce qu’il adviendrait si les fils de curés héritaient de leur père…. Ou s’il fallait nourrir et héberger la descendance de ces criminels.
        Bref,
        Je ne critique pas. J’aurais d’ailleurs fait pareil.

        • “Je ne critique pas. J’aurais d’ailleurs fait pareil.” Terrifiant !
          On comprend mieux à lire les théories de @macha et @patrice d’où vient le problème effectivement. Votre manière de penser perverse vous regarde. Je vous conseille une consultation.

    • Rachid, s’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est le pudding. En te lisant à 22h14, je mange une bonne raclette avec de la charcuterie. Bonne nuit, mon chou.

  5. Pourquoi existe-t-il partout des tribunaux qui fonctionnent et sanctionnent les comportements sexuels déviants portant atteinte à des femmes ou à des enfants ?
    Les journaux de chaque côté de la Méditerranée relatent pourtant régulièrement cela dans leurs rubriques faits divers !
    Le clergé catholique et certains catholiques ont cherché à cacher ou à nier pour finalement reconnaître ce type de délit etc.
    Même phase de déni cette fois encore !
    A chaque fois tous commencent par se dire victime de complots !
    Pourquoi des membres d’une communauté se sentent concernés par les délits ou crimes de certains au point de prendre fait et cause pour des délinquants … au risque de défendre l’indéfendable ?

  6. Merci pour cette explication LEROY.
    Maintenant, éclaire moi sur les attouchements / agressions sexuelles que subissent les femmes par des hommes non musulmans…

  7. oumma devrait parler de ce “sujet” avec beaucoup plus qu’une journaliste ricaine a dit et que sur internet on a confirmé ou pas et que des “femmes iraniennes” ont rajouté … trop léger pour un pilier trop sacré et un sacrifice énorme de la part des pèlerins.
    Les iraniens ont toujours perturbé le Haj allant jusqu’à gratter les tombes et c’est le témoignage de certaines (?) de leurs femmes que l’on évoque!!.
    C’est la saison des dénonciations des harcèlements et des viols – comme celui de Tariq Ramadan pas celui de DSK et semblables – et donc on y va sur le Haj.
    Je ne dit pas que les pourris des Saouds méritent la responsabilité du Haj, mais ils y a des caméras tout de même partout, il y a une police, les femmes sont accompagnées de tuteur proche ou autre, les femmes sont très nombreuses et entre elles souvent… il y a des moyens immédiats de révéler au moins une ou deux fois allez mais pas emmurer de silence en attendant qu’une américaine vienne nous faire des révélations que personne ne sait … c’est dans l’air du temps.
    Dès qu’il y a un fléau en occident qu’on commence à révéler, il faut que l’islam en soit dépeint d’une manière ou d’une autre. C’est une obsession sans exclure quoi que ce soit.
    Je rajoute: Oumma , un peu de sérieux avec les choses sérieuses.
    Et d’autre part, lisez-vous les commentaires d’un certain Leroy? les trouvez-vous acceptables et pas hors sujet? ou vous faites dans la “liberté d’expression” des complexes et de je ne sais quelle maladie?

  8. L’article :
    “Des voix de femmes et d’hommes se sont en effet élevées sur les réseaux sociaux pour lui reprocher d’avoir soulevé un sujet épineux et par-là même d’avoir contribué à salir publiquement l’image du Hajj.”
    L’Eglise catholique a longtemps tout fait pour dissimuler les errements de certains de ses prêtres. Mais comme la vérité finit toujours, tôt ou tard, par apparaître, les dégâts ont été considérables, car l’hypocrisie et le déni décrédibilisent ceux qui y ont recours. Par contre, la dénonciation par les responsables religieux des turpitudes de quelques brebis égarées ou galeuses renforce la confiance que l’on porte à ceux qui ont pour mission de nous guider.

  9. ….en plus une féministe qui dit avoir subit une agression sexuelle, ça ne m’étonne pas de tout ces mensonges pour discréditer encore plus la religion et ses fidèles. On sait aussi qu’elle a des gros bras qui sont derrière, la soutiennent et la pousse a dire des foutaises. Vos témoignages ne sont pas crédibles car une femme seule ne pas autorisée a faire le Hadj sans accompagnement d’un proche avec preuve à l’appuis sur place à l’aéroport.

    • Des amis qui vivent a la mecque plusieurs mois dans l’année mon confirmer que des agressions sexuelle sur des femmes et des enfants on lieu dans la ville de la mecque…les histoires ne manque pas.

  10. Que le voile, le hijab, n’empêchent pas une agression, comme le dit le tweet d’une internaute : évidemment.

    L’homme n’est pas victime de “pulsions irrépressibles” : les “pulsions irrépressibles” c’est une naturalisation (mensongère et déculpabilisante) de la domination. Des hommes agressent parce qu’ils s’y sentent autorisés.

  11. Bref, ce n’est pas la “frustration” qui fait les agresseurs et ferait naître d’incontrôlables pulsions…

    Il s’agit toujours du droit que s’arroge le plus fort ( sur une femme ou un enfant)

    • En êtes vous bien sûre?
      Dans tous les pays qui répriment le sexe, le viol est prévalent. Prévalent et non réprimé. C’est même souvent la femme qui part en prison, alors que son agresseuse s’en tire. En Inde, c’est pire encore. La femme qui avoue avoir été violée est brûlée vive.
      En Afghanistan, elle est juste incarcérée.
      En Corse, on se contente de la chasser du village.
      Tout le monde connait le peines encourues en terre d’Islam pour l’adultère, ou la fornication hors mariage. Mais quid du viol?
      Tarik Ramadan l’a bien compris, qui nie ses relations sexuelles contre toute évidence avec ses victimes présumées. Violer, c’est pas grave. En revanche, tromper sa femme, ça le devient, sous réserve que ça soit prouvé (selon de Coran), ou avoué.
      En attendant, le viol demeure le seul moyen d’avoir des relations sexuelles dans des pays ou une relation normale est diabolisée.
      Ca me rappelle un peu ce slogan de 68. Faites l’amour, pas la guerre. La sagesse même. Que de chemin parcouru depuis cet éclair de lucidité. Mais c’est vrai qu’il nous manquait, le Maréchal.

      • Ah oui mai 68, drogue sexe et rock’n roll c’était bien améri euh français ça encore. Vous devez trop tirer sur le manche. Attention, cela empoisonne la vitalité du cerveau mdr
        Au japon, une femme qui accepte de se retrouver seule avec un mec, tant pis pour elle si elle est violée. Aux usa, il suffit de la payer. En France, il faut qu’elle ose parler. Par pitié, le viol ou présumé viol est une chose trop complexe pour tomber sur dans vos clichés réducteurs. Heureusement que dans le réel, beaucoup de violeurs finissent là où ils doivent terminer c’est-à-dire en prison et ceci partout dans le monde. Courage aux victimes !

  12. Au pèlerinage ou pas, un homme reste un homme ! Ce n’ est pas le hajj qui sort perdant dans cette affaire, c est la personne humaine qui, même en lieu saint, ne peut contenir ses pulsions… Qu elle soit d’ordre sexuelle ou autre d ailleurs ( le vol est très répandu pendant le hajj)… À mon sens, cela n enleve rien à la valeur du hajj pour ceux qui veulent pratiquer le 5eme pilier. Pour ma part, je partages le point de vue de plusieurs commentateurs, je n’ irais pas au hajj pour enrichir, encore plus, un pays déconnecté de sa base, ne représentant que son propre intérêt, prônant un islam rigoriste pour les autres mais pas pour lui et s alliant avec des tueurs de musulmans….

    • preuve que la religion ne résous en rien les déviances psychologiques no les besoins standards des humains.
      Le hajj ne signifie rien d’autre que le déplacement d’un point A à un point B, c’est dans vos têtes que cela prend signification, et il se trouve qu’un grand nombre de gens font le Hajj parce que “ça fait bien, ça donne un statut”.

    • Tout à fait d’accord avec vous Zohra. Cette histoire est malheureusement vraie. C’est une dame musulmane africaine, victime de ces pratiques lors d’un hajj, précisément pendant les rotations autour de la Kaaba, qui s’est confiée à moi, pour la première fois, il y a une vingtaine d’années déjà. Mais comme vous le dites “cela n’enlève rien à la valeur du hajj”. Tous les hommes, les musulmans compris, ne sont pas des seins. S’ils l’étaient la religion n’aurait pas sa raison d’être.

  13. Rachid ne salis pas la religion chretienne qui soutient toujours les musulmans ; je parle des vrais chrétiens bien sur; en outre c’est a la mode de faire des hommes d’infames obsédés ; je vois que les musulmans n’échappent pas a ce feminisme délirant;

  14. Non , la logique du Hadj est que toute femme qui sera à la Mecque doit être accompagné par un proche parent pour sa propre protection et par sa foi en Dieu n’ira pour séduire les hommes ,et que même le mariage est interdit durant le Hadji .Toute femme de mauvaise foi qui reste à la Mecque après le Hadji s’expose aux tentation de Satan et des Hommes fornicateurs .Qu’Allah nous en préserve.

  15. Quel crédit pour ces élucubrations venant de converties. L’information est actuellement tronquée Tariq Ramadan en prison Macron veut réformer le conseil du culte musulman de France. Essayons de comprendre ces mélanges et amalgame.

  16. Hahahahaha! Jean Pièrre, trop drôle; tout qu’un sens de l’humour!

    Par contre, les Saudi ne sont pas de mauvaises personnes; ils sont victimes de préjugés créés à leurs égards par des jaloux.

    Les gens qui vont à la Mecque proviennent de partout, mais ils n’y vont pas tous pour les mêmes raisons, ni les mêmes intentions… ne savent-ils pas qu’Allāh voit tout?

    Pour éviter ces harcèlements, il vaut mieux que les filles soient accompagnées d’homme responsable qui garde bien l’œil sur elles…

    …pas seulement à l’hajj, mais dans tout lieu et événement aussi achalandé qu’à la Mecque.

  17. Bob Saviez vous que l’Eglise j’usqu’au 19ème Siecle se demandait si la femme avait une ame, Vous vous rendez compte votre sainte eglise, et autre information les femmes n’ont obtenu le droit de Vote que en 1944,
    804

    Le Code Napoléon consacre l’incapacité juridique de la femme mariée :
    . la femme, considérée comme mineure, est entièrement sous la tutelle de ses parents, puis de son époux ;
    . restrictions sévères au droit de divorcer.

    1816
    Suppression totale du divorce.
    1907
    La femme mariée qui travaille a le droit de disposer de son salaire (mais pas de gérer ses autres biens).
    1909

    Loi instituant un congé de maternité de 8 semaines, sans traitement.

    1915

    Les femmes disposent de l’autorité paternelle en l’absence du mari, et pour la durée de la guerre.

    1920

    Loi faisant de la contraception et de l’avortement un délit pénal.
    Les institutrices obtiennent l’égalité de rémunération avec les hommes.

    L’Islam Avait Emancipé Les Femmes sur ces Question La Bien Avant!!!!!!!!

    • « Saviez vous que l’Eglise j’usqu’au 19ème Siecle se demandait si la femme avait une âme ? » Vous en savez des choses, franchement vous m’épatez !
      Sauf que vous êtes totalement à côté de la plaque et que vous passez auprès des catholiques pour un ignare.
      Je vais donc vous conter la vraie histoire.
      Les francs-maçons et les athées notamment, mais aussi d’autres comme vous qui veulent avoir l’air malin, racontent que pendant le concile de Macon (qui n’a jamais existé mais ils ne sont pas à cela près !) l’Eglise aurait décidé, à une voix près, que les femmes ont une âme. Et ils ajoutent généralement : « Vous vous rendez-compte, à une voix près !» pour bien marquer qu’il s’en est fallu de bien peu.
      Donc, vous avez déjà tout faux puisque dans la version que les francs-macs aiment bien se raconter, l’Eglise ne se demande pas jusqu’au 19ème siècle si les femmes ont une âme ; même eux admettent que l’affaire est entendue depuis le 6ème siècle. Votre version est donc une innovation qui d’emblée vous fait perdre tout crédit.
      Sauf qu’à l’heure actuelle, même les francs-maçons évitent de débiter ces sornettes car désormais en France (à part les gens les moins instruits et les plus manipulables) on se gausse des incultes qui osent encore les colporter.
      Tout le monde sait désormais, à part vous et d’autres ignares, que cette calomnie a été inventée par les protestants pendant les guerres de religion à partir d’un fait, certes réel, mais qu’ils ont totalement déformé. Puis elle a été reprise par les révolutionnaires, les francs-maçons, les athées, les libres penseurs et autres rationalistes et maintenant par des musulmans.
      L’anecdote est rapportée par Saint Grégoire, évêque de Tours et a eu lieu au 6ème siècle après Jésus Christ. Pendant un synode des évêques de Bourgogne et de Neustrie (et non pendant un concile qui réunit les évêques du monde entier), un évêque a évoqué un problème linguistique car le mot latin « homo » qui voulait dire « être humain » en latin classique (confer homo erectus, homo sapiens) tendait de plus en plus, en langue vernaculaire, à remplacer le mot latin « vir » (qui a donné viril en français) et à signifier comme aujourd’hui « être humain masculin ».
      Cet évêque, dont on ne connaît pas le nom, a soulevé un problème linguistique et non religieux à savoir : faut-il encore utiliser le mot homo pour désigner le genre humain et ne vaudrait-il pas inventer un autre mot afin de lever toute ambiguïté ?
      Nos évêques ont décidé, au cours de ce synode, à une voix près, de ne rien changer et de continuer à utiliser le mot « homo » pour désigner les hommes et les femmes, comme en latin classique, en dépit de l’évolution de la langue parlée. C’est dommage car à l’heure actuelle, on ne serait pas obligé de parler « des droits de l’Homme » (avec une majuscule) qui désigne le genre humain et qui se confond avec le mot « homme» (avec une minuscule) qui ne désigne que les êtres humains de sexe masculin.
      Vous voyez qu’on est loin de la problématique de savoir si les femmes ont une âme ou non, question éminemment débile pour un catholique du Moyen-Age comme du XIX ème siècle ou de n’importe quel siècle qui sait que les femmes sont baptisées depuis l’origine du christianisme (et comment pourraient-elles être baptisées si elles n’ont pas d’âme ?) et qui vénère la Vierge Marie et tant d’autres saintes femmes (Sainte Thérèse d’Avila, Sainte Catherine de Sienne, Sainte Jeanne d’Arc etc.)
      Cela ne vous honore pas de relayer les inepties les plus éculées qui circulent depuis des lustres en France.

      • @Catholique
        Je vous cite “…signifier comme aujourd’hui « être humain masculin…»”. Donc sans changer la définition latine et sans contredire vos arguments, on définit bien depuis toujours l’humanité à travers celle de l’homme qui engloberait celui de la femme. Si on ne dit pas clairement que la femme n’a pas d’humanité propre, on évite soigneusement de le confirmer. Heureusement que Jésus ne parlait pas latin mais sémite.
        La sémantique, la linguistique, c’est important tout de même.
        Il s’agit certainement d’un héritage grec qui mettait au même niveau métèque, esclave et femme qui n’avaient tout simplement pas le droit à la citoyenneté. Seuls les métèques pouvaient y accéder. Chez les romains, c’est à peine mieux. Les femmes ne vivaient leur citoyenneté qu’à travers leur homme.

        Et puis pourquoi dit-on “les droits de l’Homme” et pas “les droits de l’humanité” ? En arabe par exemple, il y a moulte mots : la femme (emraa), l’homme(rajel), l’humanité(bacharia), être humain(bacharian). On parle aussi de an nas (les hommes, l’humanité au masculin etc), an nissa’a (les femmes, l’humanité au féminin etc). J’en passe bien d’autres.

        Sinon effectivement, la chrétienneté des premiers temps n’est malheureusement plus celle que les hommes en ont fait à travers les différents conciles greco-romains. Le concile de vatican 2 (en 1962 !) a enfin réussi à reconnaître “la liberté religieuse” en annonçant que la foi ne peut être contrainte soit 1300 ans après que l’Islam ait énoncée : “Nulle contrainte en religion”.
        A quand un concile qui liera la raison à la foi ? Pourquoi Vatican 1, après avoir mûrement réfléchit, condamne le rationalisme ? Pourquoi le raisonnement dérange-t-il autant l’église ? Êtes-vous finalement devenus moins français que les musulmans qui ne peuvent accomplir leur foi sans raisonner ? La raison est pourtant au coeur de la nation française contemporaine. Les musulmanes créaient des universités et participaient à beaucoup d’affaires. Les premières soeurs chrétiennes d’orient pouvaient même être des commerçantes épanouies sans aucun homme les prenant en charge. A quand un concile qui permettra aux prêtres et aux soeurs de se marier et de participer à la société civile en l’intégrant totalement ?

        En espérant qu’un jour vous puissiez raisonner pour améliorer votre foi :
        “Ô gens du Livre ! Notre messager (Muhammed) est venu pour vous éclairer après une interruption des messagers afin que vous ne disiez pas : “il ne nous ai venu ni annonciateur ni avertisseur”.(Coran 5,19)”
        “Ô gens du Livre ! Est-ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Dieu, à ce qu’on a fait descendre vers nous et à ce qu’on a fait descendre auparavant ?(Coran 5,59)”
        “Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous : que nous n’adorions que Dieu, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors de Dieu. Si vous nous tournez le dos. Soyez témoins que nous, nous Lui sommes soumis.(Coran 3,64)”

        Amour et Paix

    • @Zeglach
      Vous écrivez ci-dessus : “Bob Saviez vous que l’Eglise j’usqu’au 19ème Siecle se demandait si la femme avait une ame, Vous vous rendez compte votre sainte eglise”
      C’est faux. Tapez “femme ame” dans google et vous saurez tout sur cette “fake news”.
      Par contre il est exact que l’état français (et aussi la religion catholique) ont constamment freiné l’émancipation des femmes.
      Pour ce qui concerne les pays musulmans, franchement, on n’a pas l’impression qu’ils aient fait mieux… La notion d’émancipation implique l’égalité de tous les droits et une totale autonomie sans garde du corps si elles ne le désirent pas, et aussi le droit de ne pas avoir de religion. Le respect entre athée et croyant(e) doit être au coeur du vivre ensemble.
      Vous écrivez aussi que l’Islam avait émancipé les femmes sur les questions de contraception et d’avortement. Mes recherches sur ce sujet ne m’ont pas donné cette impression.

  18. les musulmans sont en train de désacraliser le lieu saint de l’Islam qu’est la Mecque c’est scandaleux.
    entre l’attentat en juin 2017 (et un autre à Médine) les femmes qui, depuis de nombreuses années d’ailleurs dénoncent le comportement honteux et inapproprié de certains pèlerins, les selfies à gogo et récemment, un homme turc je crois, qui y fait sa demande en mariage.
    mais on va où là???

  19. La vraie question est peut être: Est-ce que les hommes ont une âme?
    En quoi seraient-ils supérieurs aux autres animaux?
    Parce qu’ils guerroient, envoient leurs semblables en camps de concentration, et pourrissent la planète?
    Parce qu’ils ont fait un enfer du paradis terrestre?
    Voyez les indiens d’Amazonie, ceux qu’on n’a pas encore tués, qui vivent d’amour et d’eau fraîche. …Sans interdits absurdes, ni viols, ni esprit de caste.
    On a peut être tenté d’aller plus vite que la musique.
    A part ça… ” un homme turc je crois, qui y fait sa demande en mariage.
    mais on va où là???”.
    Mmmouais. C’est pas bien? Mais faut dire que les turcs… Ah! Ok! Désolé. Au temps pour moi. C’est vrai qu’il est un peu laxiste, Erdogan.
    Bref.

    • “Voyez les indiens d’Amazonie, ceux qu’on n’a pas encore tués, qui vivent d’amour et d’eau fraîche. …Sans interdits absurdes, ni viols, ni esprit de caste”

      Vous êtes naïf. Les tribus primitives se font, ou se faisaient la guerre, jusqu’à ce que ce soit interdit par les colonisateurs.
      Il y avait des viols, des tueries entre tribus, la vie naturelle quoi…

  20. c’est toujours sidérant de lire le déni total de certains ici-présent,…on parle de femmes se faisant harceler et … “c’est un mensonge pour dénigrer l’Islam”,… “c’est une féministe egypto-AMERICAINE”, “elles veulent salir notre religion”…”les catholique/juifs font pareil, voir pire”….

    Quand comprendrez-vous que vos réactions et vos agissements tels ne feront que renforcer le sentiment de malaise que de plus en plus de personnes ont vis-à-vis de l’islam….

    • Si vous sentez un malaise, respirez un bon coup et buvez un peu d’eau.
      Quant à attaquer notre religion à travers le prisme de gens malades en disant ou sous-entendant que c’est l’Islam le responsable, on est tout de même pas idiots pour laisser faire.
      Parce que malheureusement le résultat de cette propagande (que vous pouvez nier mais qui existe belle et bien) aboutit justement à ce genre de malentendu que personne ne souhaite.
      Par ailleurs, les détracteurs, manipulateurs et calomniateurs sont bien connus, on ne fait que les dénoncer et ce sont eux les vrais pervers. On est les docteurs de votre malaise, lisez plus les musulmans et réfléchissez avec critique, vous pourrez ainsi guérir :
      L’ignorance aboutie à la peur, la peur à la haine, la haine à la violence. Votre remède est : informez-vous et votre ignorance disparaîtra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La défense aérienne syrienne abat un avion israélien

Les origines du despotisme algérien