in

Des extrémistes de droite israéliens revêtus de t-shirts à l’imprimé néo-nazi

Bien que laissant une empreinte d’une extrême profondeur et gravité à la mémoire collective, la sombre histoire européenne emprunte toutefois de bien tortueux détours qui font renaître de ses cendres l’idéologie nazie là où on était fondé à penser qu’elle n’avait aucun avenir, à travers une nouvelle génération d’extrémistes de droite israéliens qui lui vouent un culte.

Photos à l’appui, prises sur le vif par la journaliste Tal Schneider, le spectre du néo-fascisme ne fait pas que planer sur ces dizaines de jeunes assoiffés de vengeance, il s’est carrément incarné en eux et a pris la forme de slogans menaçants placardés sur des T-shirts, afin de s’exposer à la vue de tous.

« Bonne nuit aux gauchistes », telle est l’inscription peu cordiale qui accompagne un dessin très inamical, représentant un homme en train d’agresser un militant de gauche, l’ensemble étant orné d'une étoile ou d'un symbole anarchiste. Ces t-shirts à l’effigie de la haine font « führer » auprès de groupuscules israéliens qui font régner la terreur partout où ils passent, avides de casser de l’Arabe ou des compatriotes gauchistes, leurs deux bêtes noires, comme ils l’ont fait samedi soir, à Tel Aviv, en fonçant droit sur les manifestants israéliens hostiles à l’offensive meurtrière contre Gaza, avant de se déchaîner contre eux, physiquement et verbalement, avec une violence inouïe.

La boutique en ligne Final Resistance qui présente toute une ligne de vêtements et une déclinaison de slogans néo-nazis est littéralement dévalisée par les nazillons enfantés par l'ultra-sionisme d'Israël, dont l'émergence fracassante interroge sur ce renversement ahurissant et terrifiant de l’histoire contemporaine.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gaza : un grand humoriste américain se moque d’Israël en direct

Gaza : Mesut Ozil donne ses 600 000 dollars à Gaza