in

Des écoliers syriens racontent les frappes aériennes

Selon l'UNICEF, depuis le début de la guerre civile, plus de 5.000 écoles ont été endommagées par les frappes. "Pourquoi ont-ils bombardé l'école? Si nous ne sommes pas éduqués comment avoir un avenir ? ", s’interroge un petit garçon dont jeunesse tranche avec la gravité de la question. C’est justement pour tenter d’aider financièrement les 18 millions de Syriens victimes de la guerre que des dirigeants du monde entier étaient réunis à l’occasion de la Conférence des pays donateurs pour les réfugiés, à Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le comportement hystérique de Finkielkraut auquel faisait allusion Wiam Berhouma (vidéo)

Arabie saoudite : 80% des enfants victimes de violences domestiques, selon une étude saoudienne