in

Déchus de la nationalité, ils racontent leur honte d’être des “citoyens de seconde zone” (vidéo)

Complément d'enquête" a retrouvé certains de ces "déchus de la République". Privés de droit de vote ou de crédits bancaires, exclus des métiers de la fonction publique, ils racontent leur honte d'être des "citoyens de seconde zone". 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En direct des Victoires de la musique, le rappeur Nekfeu demande la libération de Moussa (vidéo)

Pensée de Malek Bennabi: L’Afro-asiatisme