in

Conférence secrète anti-BDS à Jérusalem

Environ 150 représentants d’organisations pro-israéliennes, venus de 20 pays, ont participé à une conférence secrète qui s’est tenue les 21 et 22 février dernier à Jérusalem, organisée par Gilad Erdan, ministre israélien des Affaires stratégiques.

Au menu : la création d’un réseau international capable de contrecarrer le boycott des produits israéliens et les actions du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions).

Etaient présents, selon le quotidien israélien Jerusalem Post : Malcom Hoenlein, président exécutif de la Conférence des principales organisations juives américaines et Alan Schneider, directeur du Centre mondial du B’nai B’rith, la franc-maçonnerie juive. Gilad Erdan a déclaré que la réunion était tenue secrète pour ne pas dévoiler les mesures que compte prendre Israël pour lutter contre la Campagne BDS et que les noms des autres participants n’ont pas été communiqués pour ne pas « mettre leur vie en danger ».

Tout ce que l’on sait pour l’instant, c’est que 10 « coordinateurs » anti-BDS seront nommés dans les principales ambassades israéliennes. Gilad Erdan s’est évidemment félicité de l’adoption par le Conseil de la ville de Paris, le 16 février dernier, d’un vœu condamnant le boycott d’Israël et tout particulièrement les activités du mouvement BDS…

France-Irak-Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Terreur dans l’Hexagone” : quand Gilles Kepel raconte des salades à propos de l’islamophobie

« Being Bilal », la téléréalité qui cartonne auprès des jeunes britanniques musulmans