in

Colonies israéliennes : l’ONU publie enfin une première liste noire des entreprises complices

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU a publié mercredi une première liste de 114 entreprises, israéliennes et internationales, jugées complices de participation au crime de colonisation des territoires palestiniens occupés de Cisjordanie.

La majeure partie de ces entreprises sont israéliennes, auxquelles s’ajoutent une vingtaine de multinationales.

A noter la présence, dans cette liste noire, du français Alstom, impliqué entre autres dans le “tramway colonial” de Jérusalem, ou encore Altice, la maison-mère de SFR, BFM-TV et de la chaîne de television i24news ;

Le secteur du tourisme est également épinglé, avec des firmes comme AirBnB, Booking.com, TripAdvisor, et des agences de voyage électroniques comme Opodo et Edreams.

Publicité
Publicité

La liste est provisoire, indique Haaretz, et d’autres inscriptions vont suivre, devenant autant de cibles de la campagne BDS, selon le quotidien israélien.

Sans surprise, l’annonce de l’ONU, qui a pourtant géré le dossier avec la plus extrême retenue, a suscité les hurlements habituels, avec les sempiternelles obscènes accusations d’antisémitisme, côté gouvernement israélien.

Ce dernier a tout fait pour étouffer cette liste, et c’est raté ! Comme quoi le régime d’apartheid ne gagne pas à tous les coups !

- Voici la liste provisoire de 114 entreprises rendue publique mercredi :

Publicité
Publicité

Afikim Public Transportation Ltd.
Airbnb Inc.
American Israeli Gas Corporation Ltd.
Amir Marketing and Investments in Agriculture Ltd.
Amos Hadar Properties and Investments Ltd.
Angel Bakeries
Archivists Ltd.
Ariel Properties Group
Ashtrom Industries Ltd.
Ashtrom Properties Ltd.
Avgol Industries 1953 Ltd.
Bank Hapoalim B.M.
Bank Leumi Le-Israel B.M.
Bank of Jerusalem Ltd.
Beit Haarchiv Ltd.
Bezeq, the Israel Telecommunication
Corp Ltd.
Booking.com B.V.
C Mer Industries Ltd.
Café Café Israel Ltd.
Caliber 3
Cellcom Israel Ltd.
Cherriessa Ltd.
Chish Nofei Israel Ltd.
Citadis Israel Ltd.
Comasco Ltd.
Darban Investments Ltd.
Delek Group Ltd.
Delta Israel
Dor Alon Energy in Israel 1988 Ltd.
Egis Rail
Egged, Israel Transportation Cooperative Society Ltd.
Energix Renewable Energies Ltd.
EPR Systems Ltd.
Extal Ltd.
Expedia Group Inc.
Field Produce Ltd.
Field Produce Marketing Ltd.
First International Bank of Israel Ltd.
Galshan Shvakim Ltd.
General Mills Israel Ltd.
Hadiklaim Israel Date Growers Cooperative Ltd.
Hot Mobile Ltd.
Hot Telecommunications Systems Ltd.
Industrial Buildings Corporation Ltd.
Israel Discount Bank Ltd.
Israel Railways Corporation Ltd.
Italek Ltd.
JC Bamford Excavators Ltd.
Jerusalem Economy Ltd.
Kavim Public Transportation Ltd.
Lipski Installation and Sanitation Ltd.
Matrix IT Ltd.
Mayer Davidov Garages Ltd.
Mekorot Water Company Ltd.
Mercantile Discount Bank Ltd.
Merkavim Transportation Technologies Ltd.
Mizrahi Tefahot Bank Ltd.
Modi’in Ezrachi Group Ltd.
Mordechai Aviv Taasiot Beniyah 1973 Ltd.
Motorola Solutions Israel Ltd.
Municipal Bank Ltd.
Naaman Group Ltd.
Nof Yam Security Ltd.
Ofertex Industries 1997 Ltd.
Opodo Ltd.
Bank Otsar Ha-Hayal Ltd.
Partner Communications Company Ltd.
Paz Oil Company Ltd.
Pelegas Ltd.
Pelephone Communications Ltd.
Proffimat S.R. Ltd.
Rami Levy Chain Stores Hashikma Marketing 2006 Ltd.
Rami Levy Hashikma Marketing Communication Ltd.
Re/Max Israel
Shalgal Food Ltd.
Shapir Engineering and Industry Ltd.
Shufersal Ltd.
Sonol Israel Ltd.
Superbus Ltd.
Tahal Group International B.V.
TripAdvisor Inc.
Twitoplast Ltd.
Unikowsky Maoz Ltd.
YES
Zakai Agricultural Know-how and inputs Ltd.
ZF Development and Construction
ZMH Hammermand Ltd.
Zorganika Ltd.
Zriha Hlavin Industries Ltd.
Alon Blue Square Israel Ltd.
Alstom S.A.
Altice Europe N.V.
Amnon Mesilot Ltd.
Ashtrom Group Ltd.
Booking Holdings Inc.
Brand Industries Ltd.
Delta Galil Industries Ltd.
eDreams ODIGEO S.A.
Egis S.A.
Electra Ltd.
Export Investment Company Ltd.
General Mills Inc.
Hadar Group
Hamat Group Ltd.
Indorama Ventures P.C.L.
Kardan N.V.
Mayer’s Cars and Trucks Co. Ltd.
Motorola Solutions Inc.
Natoon Group
Villar International Ltd.
Greenkote P.L.C.

Source : https://www.ohchr.org/FR/NewsEvents/Pages/DisplayNews.aspx?NewsID=25542&LangID=E

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Amjad Abou El Ezz, universitaire palestinien, a déclaré dans une interview diffusée le 9 janvier 2020 sur la chaîne TV palestinienne An-Najah NBC que, si la situation actuelle des Palestiniens était partiellement due à l’occupation israélienne, cela n’ôtait rien à la responsabilité palestinienne face à leur propre sort. Il a estimé que les Palestiniens de Palestine agissaient comme des « inhibés mentaux », tandis que ceux d’Europe, d’Amérique et des pays du Golfe étaient très productifs.

    El Ezz a également déclaré que l’identité palestinienne se désagrégeait depuis les Accords d’Oslo et que les Palestiniens ne savaient pas s’ils voulaient la paix avec Israël ou la résistance armée.

    Extraits :

    Amjad Abou El Ezz : Le prétexte de l’occupation continue d’exister. L’ennemi israélien ne sera jamais miséricordieux envers vous. C’est votre ennemi, vous devez donc toujours en attendre le pire. Cela dit, sur le plan pratique, vous parlez des Accords d’Oslo, qui ont défini 18 % des territoires comme zone A, 17 % comme zone B et 62 % comme zone C. Cela signifie que les Israéliens détiennent 62 % du territoire. Si nous atteignons 8 % de la zone C, notre économie connaîtra une croissance d’au moins 8 %.

    Je n’ignore pas la réalité de l’occupation, mais en tant que Palestiniens, nous sommes en grande partie responsables. L’occupation n’est pas le seul problème. Le problème est l’occupation de nos esprits. C’est nous qui compliquons et négligeons les choses. Quand je considère les politiques palestiniennes en matière d’infrastructures… C’est comme si nous étions limités mentalement. Qu’innovons-nous ? Que créons-nous ? Regardez les Palestiniens en Europe, en Amérique et dans les pays du Golfe. Là-bas, nous produisons des centaines d’idées et nous participons au développement de nombreux pays. Pourquoi sommes-nous atteints d’immobilisme mental ? Si nous ne sommes pas capables de résoudre nos problèmes sociaux, de santé et d’éducation, il ne sert à rien de lutter contre la politique israélienne. […]

    Je soutiens la création d’une identité palestinienne, mais soyons honnêtes envers nous-mêmes. Depuis le début du processus d’Oslo, l’identité palestinienne s’est désintégrée. A ce jour, les dirigeants palestiniens ne savent pas ce qu’ils veulent. Voulons-nous la paix ou voulons-nous la résistance ? Nos déclarations partent dans tous les sens. Certains dirigeants palestiniens appellent à un retour à la lutte armée et d’autres veulent le contraire – la voie de la paix. Le président – comme chaque personnalité qui rencontre un responsable israélien – est accusé de normalisation avec Israël. Dans le même temps, le président et d’autres institutions ont un comité chargé des relations avec la société israélienne. Nous devons être clairs. Que voulons-nous ?

  2. @spera
    Un peu de lecture t’aiderait assurément, à vaincre ta médiocrité congénitale.
    L’arrogance sioniste n’a plus aucune limite, décidément.
    Jette donc, un œil sur l’article dans le lien ci dessous, tu apprendras que ton assertion sur la fabrication des composants de ‘tes téléphones et ordinateurs’, en Palestine occupée, est d’une débilité infinie !

    https://www.01net.com/astuces/qui-fabrique-vraiment-nos-pc-379695.html
    Qui fabrique vraiment nos PC ?
    De sous-traitants en sous-traitants, il est difficile de déterminer l’origine des composants d’un ordinateur. Pire, les constructeurs délèguent la conception de leurs machines. Au détriment de la qualité ?
    …………………………………………………………………………………
    En dehors, du fait avéré, qu’on n’a franchement, rien à cirer que les voleurs du peuple palestinien, soient accessoirement, de simples sous-traitants, dans l’entreprise informatique.

    Ces criminels contre l’humanité devraient plutôt arrêter d’assassiner impunément, le peuple palestinien, pour le déposséder de sa patrie ancestrale légitime mais pas que, également cesser de torturer des enfants et des femmes sans défenses, de bombarder la Syrie, l’Irak, le Liban, voire le Yémen, quasi tous les pays voisins de la Palestine qu’ils occupent illégalement, grâce à l’arsenal militaire des terroristes us yankees ainsi que leur éternel soutien plus que méprisable, dans leurs interminables et incessants odieux crimes contre l’humanité.

  3. Tous les téléphones portables et ordinateurs ont des composants israéliens.Et économiquement beaucoup plus juteux (désolée) que les oranges. Bref plus la liste va s’allonger plus ceux qui boycottent vont retourner au moyen âge, on va voir le degré de sincérité et d’implication de certains.

  4. Oui et on les remplace par quoi, avez vous des nom de sociétés anti-sioniste ? Surtout dans la téléphonie et la réservation d’Hotel et même l’agroalimentaire…que propose le Maghreb (3x plus d’ensoleillement qu’en France) dit pays anti sionistes ?? que dalle.

    • Donc si un jour, comme dans les années 30-40, on a un régime nazi et que de grandes multinationales travaillent avec ce régime, vous allez dire “c’est pas grave, on a pas le choix ces entreprises proposent des services ou des biens que des entreprises qui ne collaborent pas ne proposent pas”.
      Point Godwin atteint, mais bon parfois avec certains, on n’a pas le choix !

  5. Attention, le titre engendre une confusion : si le Conseil des Droits de l’homme est un organe de l’ONU, ce n’est pas l’ONU au sens où on l’entend habituellement !

  6. Il convient d’ajouter sur cette liste tous les élus sionistes et leurs complices, où qu’il se trouve dans le monde, pour les boycotter lors de toutes les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Lofti Bouchnak, le grand chanteur tunisien, refuse 400 000 dollars pour se produire en Israël

Vers un affrontement entre la Syrie et la Turquie à Idlib ?