in

Ces Maghrébins, héros de la Résistance française

En ce mercredi 8 mai 2019 commémorant la fin de l’apocalypse que fut la Deuxième Guerre Mondiale, marquée par la reddition sans conditions de l’Allemagne et la signature de l’armistice, le 8 mai 1945, il est bon d’égrener les noms de ceux qui, issus des colonies, entrèrent en résistance contre la barbarie nazie au péril de leur vie, mais sans jamais être gravés dans la mémoire collective.

Ils se prénommaient Abdelkader, Mohammed, Cherif, Ahmed ou Djaafar…, ils étaient ouvriers, imams, militaires – l’un d’eux, Cherif Mecheri, fut même sous-préfet en Eure-et-Loir, puis préfet, et bras droit de Jean Moulin, l’icône de la Résistance – ce sont les Héros oubliés de la Résistance Française, des manuels scolaires et du roman national, auxquels nous rendons hommage en diffusant la vidéo qui les fait sortir de l’oubli dans lequel ils ont été si injustement relégués.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

10 commentaires

  1. pfff
    Oumma a publié bien des insultes et ma question n’a pas été publiée
    pourtant, elle méritait d’être posée !
    mais Orwell nous avait avertis que le journalisme, c’était publier ce que d’autres ne voudraient voir publié et que sinon, nous étions dans les relations publiques.

    pourquoi faut-il célébrer des “harkis” quand ça arrange les Algériens et en même temps leur cracher dessus pour la guerre d’Algérie ? il y a là une schizophrénie évidente

    ceux voulant mon bannissement n’ont qu’à y répondre ! mais c’est plus facile de me souhaiter banni, hein ! bon courage néanmoins, car je n’insulte personne ni ne mens, donc on sera dans le pur arbitraire injuste 😉

  2. Il faut d’abord définir le mot harki au sens de la nation du prophéte et non pas au sens de la république.

    Un intellectuel gentil et bien éduqué ne fait pas de révolution.
    Pour monter au maquis, il faut être une brute, un recherché, un hors la loi. Aussi bien en 54 qu’en 92.

    Ceux qui ont pris le maquis les années 90 contre les chefs militaires, les harki pro régime les ont appelé fils de harkis pro français.

    Cette histoire de harki , ressemble au film dAlain Delon, le héro meurt toujours à la fin, emportant ces secrets avec lui.

    Affaire à suivre, peut être qu’on aura droit à un film où le héro survivra.

  3. on a un problème évident que posent de nombreux Algériens ici qui utilisent le passé comme pour dire qu’ils mériteraient quelque chose.
    ils sont les mêmes à avoir soutenu le massacre de Harkis.

    il importe de dénoncer cette vérité évidente !

    • Souerablabla

      Tout le monde ici oumma inclus, en a marre de tes commentaires anti-algeriens.
      Pas un commentaire de ta part sans dénigrer les algériens.
      Ta femme t’a quitté pour un algerien ?

      Soigne toi, vois un psy

  4. c’est de la véritable censure que de ne publier mon commentaire
    je ne dis rien d’insultant ou de mensonger

  5. voila pedant cette deuxiéme guerre mondiale les musulman été aux coter des francais et ils été en premierre ligne ces maghrébins hérod de la resistance francaise et bafoué et aucune reconéssance de la par de la france et des francais et aujoud’hui vous critiquer et incriminer les musulman grace a eux que la france et debout comme par exemple l’alsace a été sauver grace a ces héros muslman que l”alsace net pas allemande aujourd’hui

  6. Bravo donc à ceux là qui hier aimaient la France contre vents et marées en la défendant arme à la main comme à ceux qui l’aiment aujourd’hui en luttant avec leurs mots contre l’obscurantisme ! Toujours le même combat : celui pour nos valeurs républicaines.

Publicité

Célébration du Ramadan : les musulmans américains, très inquiets, exigent des mesures de sécurité renforcées

Comment bien gérer son sommeil durant le mois de Ramadan?