in

Cauet va faire son cinéma en Tunisie

Dans la lignée des affligeants guignols du petit écran qui sont convaincus d'être irrésistibles, Sébastien Cauet aurait voulu être un artiste, comme Arthur, et se faire un nom dans la grande famille des humoristes. Le hic, c'est que la seule scène sur laquelle il se donne en spectacle est celle du rire gras, digne des blagues salaces de fin de banquet.

Non content de nous infliger son humour de comique-troupier, l’expert du canular téléphonique moqueur, et même franchement trash et odieux, qui n’a pas hésité à piéger et à se gausser d’un homme d’origine maghrébine ne maîtrisant pas le français, va se produire en Tunisie, début février, dans le cadre de la 7ème édition du Festival du Rire.

Entre amuser les copains et amuser la galerie, il y a un monde, et surtout une bonne dose de talent dont Cauet manque cruellement. Tunis, Sousse et Sfax, où seront dressés ces tréteaux de l’humour à la française, auraient mérité mieux qu’un animateur de télé qui se croit drôle, mais ne fait rire personne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mali: l’analyse de Michel Collon sur France3

Egypte : des femmes font descendre des hommes du métro