in

Burkini : une trentaine de Bretons solidaires se baignent tout habillés

Ils ont choisi le jour de repos dominical, dimanche 28 août, pour sonner l’heure de la trêve balnéaire sur la plage des Dames, à Douarnenez, une trentaine de Finistériens, hommes et femmes, se sont baignés entièrement habillés en signe de solidarité avec les femmes mises à l’index et criminalisées pour un burkini érigé en repoussoir absolu, et terriblement utile, de l’été.

Sur le coup de midi, alors que l’arbitrage du Conseil d’Etat, hostile à l’interdiction de la combinaison aquatique enveloppante, a contrarié les sombres calculs des maires qui voulaient la proscrire jusqu’à en faire un casus belli, des baigneurs de tous âges, coiffés de fichus colorés, ont bravé les gouttes de pluie pour faire trempette pour la bonne cause.

"Nous voulons être solidaires des femmes qui portent des burkinis et ne peuvent pas se baigner", a confié l’une des participantes au journal Ouest France, ajoutant : " L'idée est venue lors du festival de cinéma".

Cette belle initiative, revigorante sur bien des plans et pas seulement parce que la température de l’eau était fraîche, fait l’effet d’une douche froide des plus bénéfiques pour glacer les ardeurs populistes institutionnelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

T. Benjelloun et Ghaleb Bencheikh figurent par les personnalités de la Fondation pour l’islam de France

S. Marceau sur le Burkini : “Chacun s’habille comme il veut à partir du moment où il n’y a aucune agressivité”