in

Benzema prend pour avocat Alain Jakubowicz, l’homme pour qui “l’islamophobie est un droit”

Comment ne pas être sidéré par le choix de Karim Benzema de confier sa défense, dans l’affaire tapageuse et scabreuse du “sex-tape de Valbuena”, à l’avocat et président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), Alain Jakubowicz, dont les prises de position de notoriété publique devraient heurter à tout le moins la sensibilité d’une star du football qui se définit comme un musulman pratiquant (voir vidéo ci-dessous) ?

Difficile, en effet, de ne pas être interpellé par cette association pour le moins antinomique entre Benzema et un homme prétendument engagé dans la lutte contre le racisme sous toutes ses formes, qui ne craint pas de clamer haut et fort que l’islamophobie, ce délit caractérisé et reconnu comme tel par l’ONU, « est un droit », et qui, pour couronner le tout, refusait récemment de condamner la « France blanche » de Nadine Morano, exigeant en arbitre très partial que les protestations cessent à son encontre sur Twitter.

« L’islamophobie, on peut le condamner mais, fondamentalement, c’est un droit »,dixit Alain Jakubowicz, l’improbable deuxième avocat de Karim Benzema, aux côtés de Me Cormier.

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Embarras en Tunisie : les députés récitent la Fatiha en hommage à une militante algérienne bien vivante (vidéo)

L’Union européenne approuve l’étiquetage des produits issus des colonies israéliennes