in

Au Maroc, les hamburgers réservés aux non musulmans durant le Ramadan

Au Maroc, les amateurs de hamburgers devront attendre la rupture du jeûne pour manger le célèbre sandwich bien gras de McDonald. Seuls les touristes auront le droit d’être servis avant l’iftar. La chaîne américaine de fast-food doit en effet se conformer à la législation marocaine dont l’article 222 du code pénal est parfaitement clair : "Tout individu notoirement connu pour son appartenance à l’Islam qui rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le Ramadan est passible de un à six mois d’emprisonnement et d’une amende".

A moins que la confession ne soit inscrite sur le front de chaque individu , comment reconnaître un musulman d’un non musulman ? Entre la distribution de deux Big Mac mayonnaise, le personnel de Mac Donald a eu le temps de trouver la solution. Tout simplement sur présentation d’un "justificatif" sans toutefois préciser lequel ?

On peut ainsi lire à l’entrée du Mac Do au Maroc : « Avis à nos clients. Pendant les journées du ramadan, seuls les enfants et les adultes non musulmans peuvent être servis sur place (sur présentation du justificatif). Les commandes à emporter sont servies uniquement au McDrive ». !

Libre à chacun de jeûner ou de ne pas jeûner, mais on ne saurait trop conseiller à nos frères marocains de préférer une bonne Harira, la délicieuse soupe traditionnelle marocaine dégustée particulièrement durant ce mois sacré, à un hamburger indigeste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment mettre en panique un soldat israélien ? (vidéo)

Les mères musulmanes au Canada : bien plus que des femmes au foyer à plein temps