in

Attentats de Paris : «Les terroristes? On aurait cru des morts-vivants» selon un témoin

Le Figaro a recueilli le témoignage d'un homme qui a vu les quatre terroristes du Bataclan deux heures avant le drame. A 19h35, alors qu'il boit un verre à l'extérieur du restaurant, Christophe voit arriver une Polo noire immatriculée en Belgique: «Ils se sont garés juste devant moi alors qu'il n'y avait pas beaucoup de place. J'ai trouvé ça bizarre. Le conducteur avait du mal à tourner le volant comme s'il savait à peine conduire. Je suis allé les voir pour leur dire qu'ils étaient mal garés. Ils n'ont pas ouvert la fenêtre et m'ont regardé méchamment. On aurait cru des morts-vivants, comme s'ils étaient drogués».
Christophe retourne boire son verre mais observe néanmoins les hommes dans la voiture qui a les feux éteints mais le moteur toujours allumé. «J'ai bien vu le visage du conducteur et celui du passager car ils ont commencé à tapoter sur leur smartphone, ce qui a fait que cela éclairait leur visage. C'est le passager qui a commencé à utiliser son portable. Il était de type européen, portait une barbichette et un cheich. Il était vêtu d'un blouson noir et avait aussi un bandana sur la tête. Le conducteur, lui, était également de type européen, genre reconverti à l'islam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ismaël Mostefaï, l’un des kamikazes du Bataclan, ou l’itinéraire d’un “élève difficile”, selon les premiers témoignages

Samy Amimour, l’un des tueurs du Bataclan était chauffeur de bus dans une vie antérieure (vidéo)