in

Après un traitement en Russie, une jeune syrienne ayant perdu ses deux jambes dans un bombardement réapprend à marcher

Sidra Zaarour, une jeune fille syrienne de 13 ans, avait perdu ses deux jambes lors d’un bombardement en 2016. Elle a désormais retrouvé une vie normale à Alep après un long traitement médical en Russie

4 commentaires

Laissez un commentaire
  1. c’est presque ” tuer la victime puis marcher dans ses funérailles” malgré toute apparence
    المثل يقول: تقتل الميت وتمشي في جنازته
    et après tout Dieu merci pour cette petite; il reste les autres?

  2. Ces médecins sont plus des vicaires de Dieu sur terre que ne le sera jamais un qaradatrucmuche, un huwainichose ou un ibntaimibidule.
    Bravo à eux et beaucoup de bonheur à l’ange Sidra.

    D’autres enfants syriens n’ont pas eu cette chance, un site chrétien a la photo de l’un d’eux sur son sommaire. Juste avant de mourir, il a lancé cet avertissement bouleversant:
    “Je vais tout dire à Dieu”

      • Il faudrait voir à vous décider, c’est « nous méritons » ou alors « nous ne méritons pas » parce que « nous méritons pas », n’a aucun sens figurez-vous. Vous me direz et à juste titre « Et alors, le reste du com n’en a pas n’en plus… et pan sur le bec ! », ce à quoi je vous répondrais m’avouant vaincu «ma foi maintenant que vous le dites… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’hospitalité selon l’islam: accueillir pour l’amour de Dieu, pour l’amour de l’humanité

Redécouvrir l’humanisme spirituel, principe fondateur de l’islam