in

Antoine Sfeir n’a plus peur des islamistes

Celui qui durant plus de 10 ans a fait de l’islamisme son principal fonds de commerce, qui régulièrement dans de nombreux médias, notamment sur France 5 chez son petit copain Yves Calvi, épouvantait les téléspectateurs en décrivant comment des hordes de barbus kamikazes menaçaient aussi bien l’Occident, que le monde arabe a déclaré dans un entretien accordé au quotidien La Croix du Nord qu’il ne fallait “pas craindre l’arrivée au pouvoir d’islamistes”.

Dans cette interview, l’expert auto-déclaré, qui depuis s’est carbonisé en trouvant des vertus au dictateur Ben Ali, fait son petit mea-culpa « Aujourd’hui, je reconnais que je me suis trompé sur le sort de la Tunisie. Avant le début de ce qu’on a appelé “la révolte du Jasmin”, je n’avais pas compris la grossièreté de la corruption qui s’y déroulait”.

Qui peut croire encore ce fanfaron, acteur majeur de la propagande islamophobe en France, qui s’est trompé sur tout, dont le seul objectif est désormais de se refaire une virginité pour continuer à plastronner dans les médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les algériens contraints d’acheter leur visa pour se rendre à la Mecque

Les lieux de culte musulmans ont doublé en vingt ans