in

Anne Sinclair, directrice éditoriale de la version française du site Huffington Post

Pris dans le tourbillon virevoltant du scandale, de celui qui déshonore à tout jamais, DSK et son épouse bien née, Anne Sinclair, en experts du travestissement de la vérité, défient la justice et les bonnes mœurs dans un retour en force médiatique…A ce petit jeu-là, où l’argent, le pouvoir, et les réseaux indéfectibles sont le nerf de la guerre, redorer son blason se décline à prix d’or dans une stratégie de communication mise en œuvre non plus par d’habiles conseillers, mais par un commando de choc.

On ne change pas une équipe qui avait failli gagner en nous faisant prendre des vessies pour des lanternes, et c’est épaulée par son noyau dur de communicants, issus d’Euro RSCG, dont la fidèle attachée de presse Anne Hommel, qu’Anne Sinclair s’épanche et s’expose radieuse dans le magazine Elle.

« Je ne suis ni une sainte, ni une victime, je suis une femme libre ! » claironne la milliardaire, qui cherche à regagner les cœurs dans une offensive de séduction.  Celle qui se rêvait en première dame de France fait aujourd’hui contre mauvaise fortune bon cœur, en prenant dès lundi les rênes de la version française du Huffington Post.  Il y a pire comme pis-aller !

La réputation sulfureuse qui colle toujours, et pour un certain temps encore, à la peau de DSK et de sa plus sûre alliée, avant que le rouleau compresseur  de la com’ ne plonge la France dans l’amnésie, n’a nullement dissuadé le célèbre site américain d’informations de confier à Anne Sinclair la direction éditoriale. Rappelons que ce site au succès fulgurant est apparu sur la toile en 2005, revendique fièrement  37 millions de lecteurs américains par mois, a été acheté par le portail internet AOL en février 2011, et qu’il a Le Monde pour partenaire en France.

A l’heure où l’on nous annonce un monde en pleine mutation, rien décidément n’ébranle la sphère des puissants, l’endogamie de classe et la machine à illusions fonctionnent à plein, immuablement au-dessus de toutes les lois, même de gravité, puisqu’ils retombent toujours sur leurs pieds. Et peu importe si l’affaire Nafissatou Diallo n’a pas encore dit son dernier mot au civil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Halal : Comment AVS certifie votre viande (vidéo rare)

Hommage aux immolés arabes