in

Anaïs qui a perdu son frère Guillaume adresse un message aux musulmans: “On n’est pas contre vous, ce n’est pas de votre faute, ne vous sentez pas coupables'”.

Anaïs a perdu son frère Guillaume Le Dramp, victime des attentats du 13 novembre, témoigne : "il n'y aura pas de justice pour mon frère". Anaïs et sa famille ont décidé en sa mémoire de se rendre à la mosquée de Cherbourg pour dialoguer. "Le message qu'on a eu c'était vraiment : 'On n’est pas contre vous, ce n'est pas de votre faute, ne vous sentez pas coupables'".


 

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une Bruxelloise voilée, renversée sur la route, a-t-elle été victime d’un acte criminel ?

Les deux temps forts de l’hommage national rendu aux 130 victimes des attentats de Paris