in

Amnesty demande un embargo des armes à destination d’Israël

Amnesty international demande « l’arrêt des livraisons d’armes, de munitions et de tout matériel permettant de réprimer les foules comme les gaz lacrymogènes, et autres techniques de répression, tant que cet arsenal sera utilisé pour violer le droit international et les droits de l’Homme », dans un rapport de 74 pages publié ce jeudi.

Sans pression exercée de la part de la communauté internationale, il n’y a aucune possibilité de faire évoluer la situation", déclare Philip Luther, directeur du Programme pour le Moyen Orien et l’Afrique du Nord à Amnesty International. Trop de sang de civils a été versé. Ces violations qui durent depuis trop longtemps doivent cesser, si Israël veut se présenter comme un Etat démocratique"..

Le rapport donne en exemple le cas de 22 civils palestiniens, dont la plupart ont moins de 25 ans et dont 4 sont des enfants, tués par l’armée israélienne depuis janvier 2011, alors qu’ils ne posaient aucun danger pour la sécurité israélienne. Et dans la même période, le rapport souligne qu’Israël a blessé grièvement 261 Palestiniens, dont 67 enfants, rien qu’en Cisjordanie. Sans compter 8 000 autres palestiniens, dont 1500 enfants qui ont été blessés par des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes très toxiques, lors de manifestations pacifiques.

Et ceci en toute impunité relève le rapport d’Amnesty. L’ONG demande qu’Israël supprime l’emploi de ces balles et gaz lacrymogène et que des réparations soient versées aux Palestiniens qui ont été injustement attaqués et blessés. Elle réclarme également que l’armée israélienne protège les Palestiniens contre les constantes attaques de colons israéliens en Cisjordanie occupée.

Le porte-parole de l’armée d’occupation a qualifié ce rapport de raciste.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://www.jpost.com/Diplomacy-and-…

CAPJPO-EuroPalestine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veldan, le petit robot qui enseigne la prière aux écoliers iraniens

La justice américaine ordonne le retrait du film anti-islam de Youtube