in

Aïsha, 5 ans, meurt seule à l’hôpital, Israël ayant refusé à ses parents de l’accompagner

Et pendant qu’ils faisaient la fête à Tel Aviv avec tous les décérébrés qui se prennent pour des “artistes”, et qui auraient sans doute été chanter pour l’occupant pendant la seconde guerre mondiale, la petite Aisha de Gaza, 5 ans, décédait seule à l’hôpital de Jérusalem, ses parents n’ayant pas été autorisés par Israël à l’accompagner.

Aïsha, qui résidait à Gaza, sous blocus, et ne pouvait donc y être soignée de son cancer, a finalement été admise à sortir de Gaza pour subir une intervention chirurgicale à Jérusalem.

Mais Aisha est morte seule ce vendredi 17 mai, sans que ses parents auxquels Israël avaient refusé d’accompagner leur enfant, soient à ses côtés.

 

Publicité

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité

2 commentaires

Publicité

Algérie: clarification, jeux et enjeux de la révolution citoyenne

Le don substantiel de Ronaldo à la Palestine ne serait-il qu’une fake news ?