in

Air France dément des incidents liés à des employés radicalisés

Air France dément des informations de l'hebdomadaire satirique "Le Canard Enchaîné", qui révèle cette semaine plusieurs incidents liés à des employés radicalisés. La compagnie soulinie, via un communiqué, qu''aucun acte de malveillance n'a jamais été confirmé, ni même identifié."

Dans son dernier numéro, "Le Canard Enchainé" évoque des "anomalies" sur des appareils, s'apparentant à des actes de sabotage, ou encore des tags "Allah Akbar" sur des trappes de remplissage de kérosène et des annonces de sécurité programmées en Arabe. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

«Kroc Blanc» , le rappeur d’extrême droite anti-islam (vidéo)

Les prisons de l’Indiana vont servir des repas halal suite à la victoire judiciaire d’un détenu musulman