in

Affaire Khashoggi : un rapport américain sur la mort du journaliste pourrait mettre en cause “MBS“

L’administration du président américain Joe Biden devrait publier jeudi 25 février un rapport déclassifié des services américains du renseignement selon lequel le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salman (dit « MBS), a approuvé en 2018 l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi  a-t-on appris de quatre représentants au fait du dossier.

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Assalamou ‘alaïkoum.

    Voici un article d’opinion emprunté au site Middle East Eye, de David Hearst qui porte le titre suivant,

    « Pour Joe Biden, Khashoggi est le test ultime ».

    Ce n’est pas vraiment pour retransmettre l’opinion de l’Occidentaliste soft David Hearst qui nous expose en gros que les gouvernances Arabes y compris
    celle d’Arabie et autres gouvernances dépendent normalement comme allant de soi de l’Amérique qui ferait bien de choisir la voie de la démocratie, ça je
    n’y crois pas du tout, la liberté ne vient jamais d’autrui, ce qui viendrait de Joe Biden ou autres, ce serait le service des intérêts de son pays ou les
    siens propres ainsi que ses proches et partisans, travestis et étiquetés « démocratie », ça ne marche pas du tout avec moi. Je constate avec dépit cet allignement
    de David Hearst, excellente plume Britannique pourtant, eh oui, il trouve ça ordinaire d’agir dans un pays ou un autre pour y favoriser la démocratie,
    alors que l’ingérance est axiomatiquement anti-populaire et anti-démocratique.

    Non, je retransmets cet article non pour l’opinion qu’il porte, laquelle je répudie, mais pour les éléments d’information qu’il contient, qu’il transmet
    incidemment. Exemple, la résistance Yéménite où vit l’Arabité a continué des opérations profondes en Arabie, au mois de janvier dernier ils ont atteint
    par drones un palais royal, rien que ça, les grands médias ne l’ont guère souligné, ce qui montre un certain allignement des médias Français entr’autres
    qui ignorent les échecs et les atteintes militaires profondes portées à la monarchie dégénérée, fait d’héroïsme qui nous remet en mémoire l’Arabité oubliée,
    qui fait revenir le temps des héros et des grands jours.

    On y apprend aussi certaines circonstances de l’assassinat odieux du grand journaliste Kamal Khashoggi, homme fédératif qui tenait pour la monarchie et
    la servit fidèlement jusqu’au moment où il prend conscience de la profondeur et de la puissances longue des mouvements Arabes qui ne sont pas finis, au
    Caire, sur la grande place Tahrir, et donc de la fin ou de la crise du régime monarchique en Arabie. Vous lirez et vous concevrez du dégoût, j’ai mis du
    temps à croire à ce récit et en particulier, que l’émir félon suivait les choses en direct et qu’on a réservé une partie du corps du journaliste pour la
    ramener comme preuve d’exécution et comme trophée à son intention. Excusez-moi de ces précisions mais il faut s’y faire, l’émir félon est si dégénéré qu’il
    jouit du crime et aime les trophées reliefs du crime, c’est ainsi.

    David Hearst nous entretien de l’ultime test de Joe Biden, mais le véritable examen et test est le nôtre, jusques à quand gémirons-nous impuissants sous
    la tyrannie inféodée à la force étrangère? L’inféodation est en soi un fait de tyrannie puisqu’aucun peuple libre ne tolère l’ingérance mais tout peuple
    libre veut n’être qu’à lui-même sa propre référence, ses intérêts étant privilégiés fût-ce contre les intérêts Américains, puisqu’il est souverain et naturellement
    propriétaire de ses terres et de ses biens, puisqu’il est propriétaire du sceptre et du trésor.

    Voici, que cette lecture ne vous rebute pas.

    https://www.middleeasteye.net/fr/opinionfr/etats-unis-biden-khashoggi-mbs-arabie-saoudite

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Tunisie : l’impossibilité de faire son deuil pour les familles des morts du Covid

Entretien avec Ghaleb Bencheikh, président de la Fondation de l’Islam de France