in

27 tués, plus de 100 blessés dans l’attaque israélienne massive contre Gaza

C’est un tweet du porte-parole du Ministre de la Santé, Ashraf al-Qudra, qui a annoncé ces chiffres. Les victimes sont « surtout des enfants, des femmes et des personnes âgées » ajoute-t-il.La plus meurtrière de ces attaques a tué huit personnes, quand Israël a frappé la maison de la famille Kaware dans la ville de Khan Younis, a annoncé Qudra, écrivant sur Twitter que trois enfants âgés de 8, 13 et 14 ans se trouvaient parmi les morts.

Vingt-cinq autres personnes ont été blessés par ce bombardement. Des témoins ont expliqué à l’AFP qu’un drone avait lancé une fusée éclairante, ce qui a incité la famille et les voisins à se réunir sur la maison comme bouclier humain, mais que peu de temps après un F-16 a tiré un missile qui a rasé l’immeuble. Cette attaque est survenue alors que quatre corps arrivaient à l’Hôpital Shifa, après qu’Israël eut bombardé un véhicule qui les transportait dans Gaza Vile, a dit Qudra.

Israël prétend que son offensive est destinée à mettre un terme aux salves de roquettes dans les territoires occupés par Israël, contraignant les Israéliens dans un rayon de 40 km de l’enclave côtière méridionale à se tenir à l’intérieur de zones protégées. Les militaires disent avoir pris pour cibles 50 sites au cours d’attaques aériennes et navales ce matin. Selon les autorités palestiniennes, plus de 30 de ces sites ont été bombardés un peu plus d’une heure avant l’aurore, notamment deux maisons dans le sud de Gaza, dont l’une a été identifiée par un voisin comme appartenant à un membre du Hamas.

Depuis ce matin, les forces d’occupation en ont bombardé des dizaines d’autres. Selon des membres du personnel médical, sept enfants et trois femmes se trouvaient parmi les 22 personnes blessées lors de frappes nocturnes, avec d’autres attaques aériennes au cours de la matinée. Deux des blessés se trouvaient dans un état critique. L’armée israélienne a dit que les forces aériennes et navales ont frappé 50 « sites terroristes » la nuit passée.

Elles ont également détruit les maisons de quatre familles censées appartenir à des membres de l’aile militaire du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, qu’Israel a accusées d’être responsables des tirs de roquettes. Le Ministère palestinien de l’Intérieur a dit qu’une des familles des maisons ciblées à Khan Younis avait reçu un coup de téléphone d’un officier du renseignement israélien leur enjoignant de quitter la maison parce qu’elle allait être bombardée, et que la famille a pu évacuer à temps.

Le Ministre palestinien de la Santé dit que 9 voisins ont été blessés par des décombres provoqués par cette frappe. Pendant ce temps, les militaires préparaient toutes les options pour éradiquer les tirs de roquettes de Gaza, y compris une attaque terrestre, a dit un haut responsable israélien à l’AFP.

« L’armée se prépare à tous les scénarios possibles, y compris une invasion ou une opération au sol » a-t-il dit. Le général Moti Almoz, porte-parole militaire, a également confirmé les préparatifs pour une offensive terrestre possible. « Nous avons reçu pour instructions de l’échelon politique de frapper fort le Hamas » a-t-il dit à la radio de l’armée, ajoutant que la campagne contre le Hamas se ferait « par étapes ».

« Toutes les options sont sur la table ; toutes ces démarches ont été prises en considération. Deux brigades qui sont actuellement stationnées autour de la bande de Gaza, sont préparées et prêtes, et les prochains jours, d’autres doivent arriver » a-t-il dit. Selon une déclaration de l’armée, le gouvernement a autorisé le rappel de 40 000 réservistes.

Le Ministre de la Défense Moshe Yaalon a averti que ce serait sans doute une campagne de longue durée. « Nous nous préparons à une campagne contre le Hamas, qui ne va pas s’achever en quelques jours » a-t-il dit dans une déclaration qui définissait l’objectif comme étant « de faire payer au Hamas un prix très lourd ». Le Hamas a menacé d’un « tremblement de terre » en réponse aux attaques d’Israël. 

Dans une déclaration le groupe a dénoncé le bombardement de maisons par Israël comme « outrepassant toutes les lignes rouges » et il a menacé de tirer des roquettes à plus longue portée. « Nous répondrons en élargissant la portée de nos cibles » ont dit les combattants. Lerner a déclaré que les combattants de Gaza avaient tiré plus de 80 roquettes vers de cibles israéliennes ce lundi.

Al-Akhbar – 
 Traduction : Info-Palestine.eu – AMM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Français de l’armée israélienne n’iront pas à Gaza

Quand Nicolas Sarkozy se faisait entarter (vidéo)