Vendredi 25 April 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Des mercenaires français en Irak ?

Des mercenaires français en Irak ?
fr
http://oumma.com/sites/default/files/IMG/arton5663.jpg

Nicolas Sarkozy est-il en guerre contre la résistance irakienne ? En autorisant des « sociétés de sécurité » françaises à s’implanter à Bagdad, il a engagé la France dans un engrenage dont il ne mesure pas vraiment les risques. Les « gardes du corps » français, qui, sous couvert de protection rapprochée, accueillent et accompagnent les hommes d’affaires, sont perçus par la population comme des « contractors » - mercenaires - au même titre que les employés de la quarantaine de SMP (Sociétés Militaires Privées) étrangères qui sèment la terreur dans le pays.

Partagez :

La guerre d’Irak a fait voler en éclats la Convention internationale contre le recrutement, l’utilisation, le financement et l’instruction de mercenaires, votée par l’Assemblée générale des Nations unies en 1989 et ratifiée par 32 Etats. A l’écart du conflit irakien après le discours mémorable de Dominique de Villepin à l’ONU en 2003, la France y participe désormais, peu ou prou, avec un ambassadeur de choc et des sociétés dites de sécurité.

Nicolas Sarkozy est-il en guerre contre la résistance irakienne ? En autorisant des « sociétés de sécurité » françaises à s’implanter à Bagdad, il a engagé la France dans un engrenage dont il ne mesure pas vraiment les risques. Les « gardes du corps » français, qui, sous couvert de protection rapprochée, accueillent et accompagnent les hommes d’affaires, sont perçus par la population comme des « contractors » - mercenaires - au même titre que les employés de la quarantaine de SMP (Sociétés Militaires Privées) étrangères qui sèment la terreur dans le pays. Et, elles le sont d’autant plus que Boris Boillon, l’ambassadeur de France, tient des propos laudateurs effarants sur la sécurité dans le pays, célèbre les vertus de l’occupation américaine et de la bonne gouvernance du régime pro-iranien.

L’American way of war

Certes, les « contractors » de Geos, la plus grande entreprise de sécurité privée française, de Gallice-Security et d’Anticip SAS, qui se partageant les miettes laissées par les SMP anglo-saxonnes, n’ont rien des tueurs engagés par leurs concurrentes, ni des aventuriers recrutés par Bob Denard, le célèbre « soldat de fortune » français. Geos, créée par Stéphane Gérardin, ancien du service action de la DGSE, est présidée par le général Jean Heinrich, ancien patron de la DRM (Direction du renseignement militaire). La société Gallice est dirigée par Frédéric Gallois, ancien chef du GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale), et Anticip par Richard Terzan, ancien expert des « risques spéciaux » de la Lloyd’s, un des leaders historiques de l’assurance. Toutes se placent dans la perspective d’une modification de la loi du 14 avril 2003 « relative à la répression de l’activité de mercenaire ».

En effet, l’Elysée veut réintroduire en douceur le mercenariat dans le droit français. Après avoir vanté l’American way of life, Nicolas Sarkozy tente d’imposer l’American way of war, pour reprendre une formule de G. H Bricet des Vallons, auteur d’ Irak, terre mercenaire. Le marché du mercenariat étant estimé à 100 milliards de dollars pour les dix prochaines année, en ces temps de crises les arguments avancés sont évidement d’ordre économique : « il ne faut pas laisser ces contrats juteux aux autres pays », « le budget de la Défense serait mieux utilisé » et « cela permettrait de reclasser les militaires en fin de carrière… de réduire le chômage » … La décision d’externaliser des activités militaires combattantes n’étant, semble-t-il, qu’une question de temps, la société parisienne Vitruve DS, dirigée par Didier Raoul, ancien commandant des forces spéciales, a réclamé la privatisation de l’Ecole des troupes aéroportées de Pau (Etap), proposition jugée « inadmissible », portant atteinte « aux fonctions régaliennes de l’Etat », par Martine Lignières-Cassou, députée socialiste du Béarn, membre de la commission Défense nationale.

Des Français dans les SMP anglo-saxonnes

En attendant une éventuelle modification de sa législation en matière de mercenariat, la France ferme les yeux sur la présence d’anciens militaires français dans les SMP anglo-saxonnes. « Franck Hugo », mercenaire en Irak en 2003-2004, ancien légionnaire ayant participé à la tentative de coup d’Etat de Bob Denard aux Comores en 1995, aurait négocié, en accord avec l’antenne DGSE à Bagdad, la libération de Christian Chesnot et Georges Malbrunot enlevés par l’Armée islamique en Irak. Deux SMP étatsuniennes : EHC (Earthwind Holding Corporation) de Bruno Trinquier et Eagle Black Group dirigé également par un Français, recrutent des « contractors » hexagonaux, tout comme l’australienne Unity Resources Group, basée à Dubaï, responsable de 38 tirs sur des civils irakiens… tous justifiés, bien sûr. La justice australienne lui reproche seulement d’avoir tué trois diplomates australiens qui roulaient trop près d’un de ses convois. Enfin, Philippe Legorjus, ancien commandant du GIGN, patron d’Atlantic Intelligence a créé une filiale avec le Stirling Group britannique pour accéder au marché de la « gestion des risques internationaux », sans enfreindre la loi de 2003.

Sahwa et contractors : même combat !

En Irak, la protection est facturée 6 000 $ par jour par Anticip, plus si des déplacements sont effectués dans le pays. Pour l’instant, aucun homme d’affaires n’a été victime d’attentat ou d’attaque, et c’est tant mieux. Mais qu’adviendra-t-il lorsque Al Qaïda en Mésopotamie mettra ses menaces à exécution ? En 25 mars dernier, le Front pour le Djihad, la Libération et le Salut national (JLNSF), d’Izzat Ibrahim al-Douri, a averti les entreprises étrangères qu’elles étaient des « cibles légitimes » pour la résistance, les assimilant à des forces occupantes. Que penser du risque insensé pris par la société Gallice en s’associant au cheikh de la milice tribale sahwa des Abou Rish, un des pires suppôts de la CIA, pour assurer la protection du ministère irakien des Affaires étrangères ?

La signature du premier contrat étatique accordé à une entreprise française de sécurité - 500 000$ - tient certainement plus au désir du ministre kurde Hoshyar Zebari de faire une fleur à son vieil ami Bernard Kouchner qu’aux capacités, reconnues, de cette société. Que se passera-t-il le jour où des « gardes du corps » français dégaineront leurs armes pour protéger une délégation, ou pour se sortir d’un guet-apens ? Il ne sera alors plus question de mission défensive, mais de guerre ouverte avec toutes les conséquences qui en découlent. Voilà vers quoi conduit la politique mercantile, et à courte vue, de Nicolas Sarkozy en Irak. La légalisation de SMP françaises, avec leurs « bavures » inévitables, salirait encore plus l’image qu’a actuellement la France à l’étranger.

Appendice :

Le « nouvel eldorado » irakien

Alors qu’une quarantaine de chefs d’entreprise français s’apprêtait à quitter Paris pour Bagdad, où ils se déplaceraient en convoi blindé, précédé par une automitrailleuse de Gallice, le « Haut tribunal pénal » irakien condamnait à mort de Tarek Aziz, Saadoun Shaker et trois anciens dirigeants baasistes. Pendant que Boris Boillon, ambassadeur-Rambo, présentait l’Irak comme un « nouvel eldorado » et que Anne-Marie Idrac, ministre du Commerce extérieur, visitait la Foire internationale de Bagdad, protégée par les mercenaires de Triple Canopy, les forces de sécurité irakiennes attaquaient la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours où étaient retranchés des terroristes, provoquant le massacre d’une cinquantaine de fidèles.

Le lendemain, des bombes et des obus de mortiers explosaient dans les quartiers chiites, faisant encore plus de victimes. Le ministère français des Affaires étrangères a condamné ces attentats, mais n’a rien dit en faveur de Tarek Aziz ni de ses compagnons, tous « amis de la France ». Faut-il rappeler, comme l’a fait Maître Vergès lors d’une conférence de presse avec Mme Shaker, à Paris, le 12 octobre, que la peine de mort, suspendue en 2003, au moment de leur arrestation, par l’Autorité provisoire de la Coalition, ne peut s’appliquer à aucun d’entre eux, même si elle a été rétablie ensuite ?

France-Irak Actualité

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Merci pour cet éclairage qui en dit long sur les connivences et le coté absurde de cette entreprise coloniale.

"Des chefs d’entreprise français obligés de se déplacer en voiture blindées" ! Eh, oui ! Le rayonnement et la voix indépendante de la France se sont ternis !

En, tout cas,Gilles Munier, vous étiez un des premiers, via votre site, a nous informer de ce qui ce passe en Irak. Merci de ne pas oublier l’Irak !

X
0 points

Saddam Hussein, Sitting Bull, rien de nouveau sous le soleil ! L’histoire de répéte ?

– « Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas. » Sitting Bull, chef sioux.

X
0 points

Faut envoyer la ligue de défense juive en Irak,servirait du même coup les intérêts français pour peu qu’elle le fasse à l’œil.

L’est si généreuse ....quand elle donne..des coups bas.

J’ai bien aimé ,juste à coté,le p’tit billet sur Geert wilders qui a déclaré sa flamme au phare de lumière,au berceau de la civilisation occidentale qui illumine la région depuis 1948(sic).

J’ai nommé l’entité sioniste of course !

"Chui" à peu près certain maintenant que tous ces thuriféraires et autres chantres à la voix doucereuse style Wilders ou encore le député parisien aux émoluments richement distribués par nos impôts durement collectés,l’avocat,ce grand défendeur de la cause sioniste,Claude Goasguen,doivent avoir quelques intérêts pécuniaires précieusement calfeutrés dans les coffres"télaviviens".

Seulement quand on demandera un jour et ce jour viendra, à ces banques de divulguer ou de rendre accessible les comptes de ses généreux donateurs ,l’étonnement risque de nous étrangler, français que nous sommes et ou musulmans pour autant qu’il rassure notre ami Républicain dont je devine les préoccupations lancinantes causées en cela par la vague verte qui sillonne aux abords de sa maison.

Je vous rassure Respublika,j’aime la France tout autant que vous même s’il apparait que je dénonce toute l’hypocrisie qui s’y rattache.

Sachez seulement que c’est le faux qui me débecte.

X
0 points

Sarkozy et sa bande de sionistes et de pro-américanistes (= pro US), sont une honte et une plaie pour la France. Et les medias officiels nous soumettent au matraquage de la "candidature Strauss Kahn", celle de quelqu’un qui a déclaré qu’il pensait tous les matins en se rasant à ce qu’il pouvait faire pour l’Etat d’Israël. Il en est de même ou à peu près des autres candidats "socialistes". Il est peu probable que la clique sioniste qui détient actuellement tous les leviers de pouvoir en France, les abandonne en sacrifice sur l’autel de la Démocratie. Ils préfèrent tous égorger un enfant palestinien à l’abandon d’un seul privilège. A défaut d’un palestinien, n’importe quel "arabe" fait l’affaire. Comme en 1789, il est à regretter que seule une révolution, avec toute sa violence, puisse jamais venir à changer la donne.

X
0 points

Bonsoir tout le monde,

Le rayonnement de la France, sur le plan international a pris un sacré coup sous cette aire Sarko et comparses..

Rejeté aujourd’hui par nos concitoyens , les "sous-marins" anti-France, anti-Gaulliste.. s’affolent ... et essayent de berner l’opinion publique avec leur nouveau sauveur : D.S.K.

C’était pitoyable l’émission de Calvi ce soir ( c’est dans l’air ), cherchant déséspérement à enjoliver ce " Sarko de gauche ? " , qui ne se rase jamais matin sans penser d’abord au siens, avant même de penser à la France !!!

Il est urgent que tout les Républicains de notre pays - soucieux que la France puisse retrouver son rayonnement et sa grandeur - se battent pour dévoiler cette manipulation de l’opinion de nos concitoyens, les aider à décoder ce qui se trame ... Leur éviter que notre pays, la France, ne sombre à nouveau dans une dépression sans fin.

Bien à vous.

X
0 points

Sachez, Monsieur Zani, dont l’appartenance à la France ne coule pas de source au travers de vos sentences, que je n’ai rien contre vos opinions politiques. Toutes sont permises dans une démocratie et lorsque certains osent comparer la France à une dictature j’en tremble.
Je ne crois pas que Besançenot vive menacé de mort par des juntes à la solde du pouvoir, il n’y a aucune fatwa contre lui et sa famille, mais ce qui m’insupporte dans vos interventions souvent hautaines, c’est que vos opinions politiques soient véhiculées par une religion prétendant détenir son bon droit de Dieu, quelle qu’elle soit.

C’est le mélange des genres pas la teneur de vos avis qui m’indispose.

X
0 points

L’expédition coloniale des néo-conservateurs mondiaux, outre ses aspects politico-économiques, sert aussi a tester des nouvelles armes sur des populations pauvres, un peu comme les gros laboratoires qui testent des nouveaux médicaments dans certains pays africains, (voir article dans Monde-diplomatique).

D’ailleurs, juste avant leur expédition destructrice, l’état major des néo-conservateurs, a visionné le film "La bataille d’Alger", et invité l’acteur principal qui a refusé.

X
0 points

Monsieur Munier, vous citez souvent le cas de Tarek Aziz et de ses compagnons. Seraient-ils victimes d’une purge qui vise l’ancien parti, aujourd’hui remplacé par la Dawa, parti de El Maliki ?

Dans ce cas, comment expliquer que d’un coté la coalition diabolise l’Iran, et que d’un autre elle place ou soutient un parti proche de celle-ci ? A moins que la situation échappe a tout controle....

X
0 points

L’auteur nous dit : "les forces de sécurité irakiennes attaquaient la cathédrale syriaque catholique Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours où étaient retranchés des terroristes, provoquant le massacre d’une cinquantaine de fidèles"

Cette façon de présenter les choses est à la limite de la désinformation.

A le lire, la responsabilité du drame incombe aux forces de sécurité.

L’opération de sécurité a été ratée, c’est vrai, mais aurait-il pu en être autrement ? Car au départ, il s’agit d’une action délibérée de terroristes "kamikazes" qui ne s’étaient pas "réfugiés" dans une église, mais l’avait attaquée en prenant les prêtres et les fidèles en otage et ce dans un but précis. Ils avaient l’intention de provoquer délibérément un massacre parfaitement ciblé et préparé, et avait pris les armes et les explosifs en conséquence. D’ailleurs ce sont eux qui ont tiré dans le dos des prêtres officiants.

Lorsque le GIGN a pris d’assaut à Marseille l’avion détourné par le GIA, il aurait pu y avoir un vrai massacre si les terroristes avaient eu l’intention de faire sauter l’appareil sur l’aéroport de Marseille. Mais comme leurs intentions étaient autres (on parle d’une attaque sur la Tour Eiffel), ils n’étaient pas préparés et ils ont eu en plus affaire à des professionnels surentraînés. L’assaut a été un succès total. Dans le cas contraire, aurait-on parlé d’un massacre dû aux forces de sécurité contre des terroristes "réfugiés" dans un avion ?

X
0 points

Questionmark, je crois que Gilles Munier sait mieux que vous ce qui se passe en Irak ! La désinformation vient surtout des médias occidentaux et des forces d’occupation !

Tout ce qui se passe en Irak est de la faute a ceux qui ont envahit l’Irak et créer les drames communautaires pour mieux dépecer l’Irak !

Pourquoi cette cathédrale n’a jamais été attaqué sous Saddam ? Et c’est bien les USA qui ont enfanté alquaida pour contrer les Russes !

X
0 points

Lisa, je me tiens beaucoup mieux informé que vous ne le croyez, et pas seulement par les médias, encore que certains fassent un vrai boulot d’investigation.

En l’occurrence, il y a des témoins survivants.

Je confirme formellement que la thèse de terroristes assassins de "réfugiés dans une église" est une tentative de retournement de responsabilité incroyable qui, pour être assez classique en rhétorique partisane, est ici inutilement fallacieuse et dessert l’argumentation générale de l’auteur.

Sauf à traiter les survivants de menteurs... Mais ça, je n’y suis pas enclin.

X
0 points

@questionmark, si vous avez des reproches a faire vous vous trompez de cible ! Vous devriez écrire a la maison blanche, puisque tous les irakiens musulmans, chrétiens, athés, laics, ont le méme bourreau, a savoir l’occupant ! Et c’est une insulte au 1,500 millions d’irakiens tombés, les 4millions de réfugiés, les millions d’orphelins,les torturés d’Abou-Gharib , les enfants qui meurent tous les jours faute de soin, que d’avoir une vue aussi sélective que la votre ! Comme dans toute guerre l’Irak vit hors normalité et la violence est quotidienne. Personne n’y échappe, hommes, femmes, enfants, vieillards animaux, végétaux !

Durant la premiére guerre du golfe, l’embargo décrété par les USA avait fait un nombre incalculable de victimes parmi les enfants. Un haut responsable américain avait dit que c’était le prix a payer pour leur intéréts. Cette guerre c’est aussi pour leurs intérets, et indirectement les votre puisque le pétrole d’Irak vous permet de rouler en voiture, si vous en avez une !

X
0 points

Bonjour,
@Lisa : ne tombez pas dans le piège de la discussion stérile. Frank raconte n’importe quoi, mais c’est ce qu’il a envi de croire, de nous faire croire et ca nous éloigne du vrai problème qu’est l’impérialisme de cette oligarchie financière (je n’ai pas dit à dessin les états-unis) qui réduira le monde à néant.

@frank : continuez de dormir et/ou d’essayer de nous endormir si vous le souhaitez, mais si vous ambitionnez le réveil, alors la pilule rouge s’appelle Lounis Aggoun, "La colonie française en Algérie..." et vous verrez d’un autre oeil ce que vous pensez être un "succès total".

Vous avez dit "journaliste d’investigation" ? Alors, il y a un mot de trop.
Sioux

X
0 points

Oups !!
Désolé, il fallait bien entendu remplacer @frank par @mark ou plutôt par @question mark
sioux

X
0 points

"Durant la premiére guerre du golfe, l’embargo décrété par les USA avait fait un nombre incalculable de victimes parmi les enfants. Un haut responsable américain avait dit que c’était le prix a payer pour leur intéréts."

Bien vu Lisa.

En fait, on estime à 500 000 le nombre d’enfants irakiens morts à cause de l’embrago américain. Quant à ce haut responsable américain qui justifiait cette barbarie infligée à des enfants, il ne s’agit de nul autre que Madeleine Albright.

La "barbarie islamique" est souvent abordée dans les médias. On entend beaucoup moins parler de la frénésie meurtrière de certains pays occidentaux, attirés par le pétrole comme les requins sont attirés par l’odeur du sang ...

X
0 points

A Sioux, je dois être endormi car je ne comprends pas le sens de votre message. On dirait que vous vous en prenez à quelqu’un qui a dit quelque chose qui ne correspond ni à moi ni à ce que j’ai dit.

Que vient faire le livre sur la colonisation en Algérie que vous me suggérez de lire par rapport à l’attentat kamikaze dans une église d’Irak dont je parle de façon factuelle ?

Quand au "succès total", mots que vous semblez m’attribuer ( ?), je ne sais pas ce que vous voulez dire ni de quoi vous voulez parler.

Je pense que vous me prêtez des idées que vous imaginez mais que je n’ai pas exprimées ni sous entendues, pour la bonne et simple raison que je ne les ai pas.

Merci à Oumma.com de diffuser mon étonnement

X
0 points

@questionmark, de gràce, épargnez- nous votre pseudo-étonnement à géométrie variable !
Tous les irakiens sans exception aucune sont victimes d’une méme violence : Celle de l’envahisseur ! Aprés la propagande instrumentalise tout ce qui vient des pays arabes, et d’Irak pour prolonger l’occupation !
Dans certains pays hindous, musulmans et chrétiens sont souvent ciblés, mais silence dans les médias !
Au Gujarat, en Inde, 2000 musulmans, hommes, femmes, enfants, furent massacrés. Personne ne fut inquiété. Et là encore silence radio ! Idem pour le massacre de Sabra et Chatila par des phallangistes chrétiens.A ce jour nul n’a été inquiété !
C’est lassant ce droit a géométrie variable !
Rappelons que l’Irak était un pays laic ou tous cohabitaient, sans attentats du moins !
Le premier ministre de Saddam, Tarek Aziz était chrétien !
Je rappelle que Tarek Aziz va étre pendu par l’envahisseur et les marionnettes mises en place !

La violence extréme excercéé sur tous les irakiens sécréte une réaction de violence, sécréte du "terrorisme". De plus, on ne sait pas avec certitude qui commet les violences vu le nombre de requins sur place préts a se partager l’Irak !

X
0 points

Bonjour,
excusez la longueur.

@question mark (drôle de nick) : après lecture de votre réponse je suis allé re-lire vos posts et je me rends compte que vous écrivez des choses que vous oubliez trois secondes après !
Si je ne m’abuse, c’est bien vous qui avez parlé du GIGN, du GIA de Marseille de tour Effeil et ... de "succès total" (post du 10 décembre 2010). Et vous me demandez ce que vient faite le livre sur la colonisation en Algérie !!!!

Je m’explique : nous pouvons disserter de tout et de n’importe quoi (ceci ne m’intéresse pas), mais seul compte "l’esprit scientifique" (et cela m’intéresse). J’entends par "esprit scientifique" qu’une chose alléguée doit être prouvable et prouvée si besoin.
Cas numéro 1 : des chrétiens sont victimes d’un attentat dans une église en Irak. Accusés par gurus du 20h : les "islamistes"
Réflexe scientifique : dans les années 50, de pauvres innocents civils juifs ont été tués dans un attentat dans la région. On connaît aujourd’hui les auteurs, et ils sont loin d’être ceux que l’on pouvait imaginer à l’époque. Conclusion : à qui profite le crime ? et si l’on répond à cette question, on raye les "islamistes" de la liste des suspects

Cas numéro 2 : Vous nous parlez de détournement d’avion, de tour effeil, etc mais que connaissez-vous de cette affaire pour la qualifier de "succès total" ? Ce qu’en a dit PPDA ou ceux qui se prétendent journalistes à la TV ?
Réflexe scientifique : on fait l’effort de lire de vrais journalistes, qui compilent des textes, des archives, qui contrôlent leurs sources et qui publient ... l’inverse de vos conclusions ou plutôt nous disent qu’il a bien un succès total, mais pas celui que l’on croit, pas celui qu’on nous envoie à 20h à la TV des deux côtés de la Méditerranée.
Autre piste, le bon sens : vous pensez sérieusement que des gars, qui viennent de détourner un avion français, ne demandent pas à aller en Lybie, ne demandent pas à aller en Syrie, ne demandent pas à aller se poser au Liban non, les gars demandent ... à aller se poser à Marseille. Je considère que c’est une insulte à mon intelligence que de parler dans ce cas de "succès total" pour l’opération d’intervention. De mon point de vue, il y a effectivement "succès total" mais pour TOUTE L’OPERATION. Posez-vous la question du "à qui profite le crime" et vous comprendrez que malheureusement vous et moi ne sommes que des jouets d’une farce qui malheureusement fait des centaines de milliers de victimes.

Vous comprenez question mark (décidément le nick est particulier, et je vous encourage à embrasser votre nick en commençant à vous poser des questions), les choses ont l’air de ressembler à du blanc et après analyse il se trouve qu’elles sont un peu grises et quelquefois bien noires mais ... il faut faire l’effort de l’analyse. Sans analyse, en restant seulement sur la messe du 20h, nous ne pouvons être que dans le sommeil.

Pour être plus positif : le livre que j’ai cité est aussi à lire avec du recul, mais un indice est (très) intéressant : nos amis du 20h n’en parlent pas, mais alors pas du tout, c’est pour moi un indice de qualité.

Vous avez dit "journaliste d’investigation" ? Alors, il y a un mot de trop. Sioux