in

Une proposition de loi contre les nounous voilées

"La femme voilée fait décidément un retour en force dans les préoccupations des politiques. Après la proposition du député UMP des Alpes-Maritimes Eric Ciotti la semaine dernière d’interdire le voile à l’université, voilà les radicaux de gauche qui ressortent du placard une proposition de loi vieille de trois ans visant à imposer la neutralité aux employés des crèches privées et aux nounous exerçant à leur domicile" rapporte  Liberation.  Ce texte  sera examiné en commission des lois le 4 mars, puis en séance publique la semaine suivante, le 12 mars. La sénatrice Françoise Laborde, auteur du texte, se félicite que son parti soit «celui qui porte ces questions de laïcité», tout en reconnaissant qu’il y a «peut-être un risque de mettre de l’huile sur le feu à l’heure où l’on veut éviter la stigmatisation des musulmans»

Liberation révèle que "la proposition de loi prévoit qu’à défaut d’autorisation spéciale des parents«stipulée» dans le contrat de travail, les nounous exerçant chez elles soient tenues à une obligation de neutralité religieuse. Pas de prosélytisme. Pas de signes visibles, c’est-à-dire pas de voile. Il suffit de se promener dans les squares et les sorties d’écoles des grandes agglomérations, où nombre de nounous portent le foulard, pour mesurer les conséquences sociales et politiques d’une telle disposition."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un incendie ravage une des plus hautes tours de Dubaï (vidéo)

50ème anniversaire de la mort de Malcolm X