in

Une grande partie des tombes du carré musulman du cimetière central de Mulhouse (Haut-Rhin) a été découverte « saccagée »

Publicité
Publicité

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Djeser,
    Il y a une part de vérité dans ce que vous dites.

    Je ne sais pas,
    D’une part, la republique et l’islam sont contre le communautarisme religieux. Mais il y a une difference énorme entre les deux visions.

    – Pour la republique

    Communautarisme religieux veut dire que la personne sera identifiée par sa religion, donc l’ecole aussi, le commerce aussi et meme le sport.
    La république est trop faible pour accepter cette dérive de l’homme, pardon le citoyen.

    – Pour l’islam

    Communautarisme religieux , tribal, ne pose pas de problème de gouvernance.
    Parceque le communautarisme détruit les valeurs humaines et comme le feu, il s’éteint quand il n y a plus rien à bruler.

  2. On notera le soustraitement ou le non-traitement médiatique, auquel, contre lequel le CFCM s’il avait le moindre honneur devait protester hautement. Car que se fut-il passé s’agissant d’autres tombes? Et le CFCM ne comprend pas pourquoi il est conspué des Musulmans de France, lui qui devait agr pour augmenter le nombre des lieux d’enterrement Musulmans, besoin largement prévisible avec l’épidémie et le ralentissement des voyages internationaux. Au lieu de ça, nous avons paraît-il des menaces faites à des catholiques processionnants, ils ont bien tendu l’oreille, ou on a tendu l’oreille pour eux, puis il y eut cette affaire de la mosquée de Beauvais à laquelle moi, je ne crois pas, c’est tellement ridicule que ça défie la créance, et le CFCM reste muet, intimidé!

    Croissant de lune.

  3. Pourquoi il faudra  bientôt encourager le communautarisme.

    Cette idée peut en surprendre plus d’un, bien que je ne l’ai jamais exprimé auparavant, mais les temps changent, les idées et les valeurs aussi  …

    Il faudra peut-être bientôt encourager le communautarisme, simplement pour se protéger, soi-même et ses enfants car aujourd’hui ce n’est plus valeurs qui sont les arbitres, mais Twitter et les réseaux sociaux, qui font autorité aujourd’hui dans la société et les esprits.

    Il faudra peut-être bientôt soutenir le tribalisme, pour se prémunir contre la violence des mots qui se généralisent, et parce-que les lois anti-racistes sont complètement ignorées de nos jours dans la sphère médiatique.

    Il faudra bientôt se tourner vers son clan, car de nos jours, la pluralité n’est plus représentée dans les médias : anti-fa, wokisme, racialisme, musulman,  sont attaqués à chaque instant, sans pour autant leur donner la parole, sans pour autant écouter ce qu’ils ont à exprimer, afin de valider ou pas, s’ils sont communautaires, ou démocrate. J’ignore d’ailleurs moi-même le fond de leur pensée…

    Il faudra malheureusement encourager le communautarisme car les forces politiques, digne de ce nom, se font de plus en plus rare et à défaut d’exprimer une voix, ou une direction commune, jouent le jeu du populisme et de la tendance actuelle.

    Je suis pourtant impressionné par le calme et la passivité qu’a exprimé les minorités face à autant de violences verbales, depuis le début de campagne d’Éric Zemmour dont le discours se répand chaque jour. Est-ce de l’indifférence ? De la non-violence ? Nous ne le serons sûrement jamais, puisque la parole leur a été interdite. En tout cas, le message que nous leur adressons est clair : il faut encourager le communautarisme…

    http://jonasdjeser.unblog.fr/

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Dans un village de Cisjordanie, des femmes à la conquête de la mairie

Du dialogue en général au dialogue interreligieux en particulier