in

Un attentat suicide revendiqué par Daesch tue au moins 25 fidèles au Koweït

L'Etat islamique n’aura pas mis longtemps pour revendiquer l'attaque lâchement perpétrée, en plein mois saint, ce vendredi 26 juin, contre la mosquée chiite Al-Imam al-Sadeq à Koweït City, endeuillant la grande prière collective qui s’y déroulait.

"C'était un attentat suicide", a déclaré un responsable de la sécurité, alors qu'un premier lourd bilan provisoire dénombrait 25 victimes, et près de 200 blessés.

L'EI a, ces dernières semaines, revendiqué des attentats contre des mosquée chiites en Arabie Saoudite et au Yémen. Fin mai, l'émir du Koweït avait appelé les pays musulmans à intensifier leur lutte contre l'extrémisme, lors d'une conférence panislamique destinée à coordonner le combat contre les groupes djihadistes, dont l'EI.

Les premières prises de vue de ce deuxième vendredi de Ramadan tragique.

  

 

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Attentat terroriste en Tunisie : au moins 27 morts sont à déplorer

Attentat en Isère : la victime décapitée était le patron du suspect