in

Toulon : le commandant Andrieux a bien porté des coups le premier

Le 5 janvier, à Toulon, le commandant Didier Andrieux a frappé plusieurs fois des manifestants, au mépris des règles de maintien de l’ordre selon de nouvelles vidéos obtenues par Mediapart. Contrairement à ce qu’avait voulu faire croire son avocat, c’est lui qui se montre violent le premier. Les « gilets jaunes » du Var, qui se mobilisent à nouveau samedi 12 janvier, ne décolèrent pas.

3 commentaires

  1. Et dire que la majorité des policiers et des gilets jaunes sont sympathisants du front national
    Croyez moi j’ai. Fait le tour du monde on est vraiment pas malheureux en France.
    J’ai l’impression que les manifestations des gilets jaunes le samedi est devenu une activité comme le jogging, shopping, etc…
    Et la plupart se sont des assisté,qui vivent au dessus de leur moyen
    Aux États-Unis tous ces gilets jaunes seraient à la rue.
    Pas de sécu, pas de chômage, walou…
    Vive la France

    • ou t’as vu que les gilets jaunes sont sympathisants front national j’en suis et je ne suis pas pros fn ni aucun parti d’ailleurs,par contre il y a pleins de maghrébins pro marine

  2. Alors !!! Le ” peuple français ” on découvre la police haineuse et omnipotente , quand ce sont des maghrébins qui en font les frais on entend des soutiens pour “notre” police pseudo-republicaine . Goûtez donc à ce que l’ on goûte ” nous” à longueur de temps et depuis toujours. Aucune compassion de ma part, ces visages et ces comportements c’est notre lot quotidien n’est-ce pas Malik Oussekim !!!

Gilets Jaunes : «Une intelligence connective qui se met en parallèle d’une intelligence collective»

Les “origines” de l’islam: le déni du musulman & la myopie de l’hypercritique