in

Syrie: le Qatar favorable à une intervention militaire

Dans un entretien accordé  à la  chaîne américaine CBS News, l'émir du Qatar, Hamad ben Khalifa al-Thani a proposé l'envoi en Syrie   de  plusieurs unités  militaires arabes  "pour mettre fin aux meurtres et à l'effusion de sang". Cette proposition  n'est rien d'autre qu'une ingérence militaire, prônée également par certains experts proches des milieux israéliens et américains. Mais l'émir ne dit rien sur la provenance de ces unités. Quel pays arabe pourrait  accepter de prêter ces troupes pour  une telle expédition militaire?

Certainement  le Qatar,  comme pour la guerre contre la  Libye,   avec  bien sûr l'aide  incontournable de l'OTAN.   Le Qatar avait  en effet reconnu   avoir envoyé des centaines de soldats en soutien aux rebelles libyens qui ont renversé, avec les forces militaires de l'OTAN,  le régime de Kadhafi. Le chef d’état-major qatarien, le général-major Hamad bin Ali al-Atiya, avait  déclaré à ce sujet à  l'AFP : « Nous étions parmi eux et le nombre de Qatariens sur le terrain se chiffrait par centaines dans chaque région. La formation et les communications étaient gérées par des Qatariens. Le Qatar a supervisé les plans des rebelles parce c’était des civils qui n’avaient pas suffisamment d’expérience militaire. Nous avons assuré la liaison entre les rebelles et les forces de l’OTAN. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le nettoyage de la Sainte Mosquée de la Mecque

Les confidences de l’ex-Premier ministre de Ben Ali sur les derniers instants du despote