in

Sur TF1, la traduction du mot “Starfoulah” par “Oh là là!” enflamme les réseaux sociaux

L’émission “Les 12 coups de midi”, animée par Jean-Luc Reichmann et diffusée le 31 octobre sur TF1, a soumis plusieurs propositions aux candidats en lice pour tenter d’identifier l’expression la plus utilisée cette année par les adolescents. Dans cette liste figurait l’expression “Starfoulah!”, que la voix off de l’émission a traduite, sans la moindre vérification et avec une incroyable désinvolture, par “Oh là là”  et  “ça par exemple”.

Cette traduction totalement erronée, à ce point éloignée du sens profond de l’expression originelle que l’on se demande où TF1 est allé chercher ça, a aussitôt enflammé les réseaux sociaux.

L’expression en arabe Astaghfi-rou-llah” avec gh غ en arabe. “Astaghfi-rou-llah” signifie en réalité “Je demande pardon à Allah“ et revêt une tout autre dimension que celle, triviale, qui se dégage de sa piètre interprétation.

Voici un florilège des réactions, caustiques ou indignées, que la mauvaise traduction de l’expression  “Starfoulah!”  par  “Oh là là”  et  “ça par exemple”, présentée comme étant la bonne à une heure de grande écoute, qui plus est sur le plateau d’une émission de divertissement très populaire, a suscitées sur Twitter.

 

Signalons que l’humoriste belge “Abdel en vrai” a également réagi en publiant une vidéo sur Twitter.

 

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salam,

    je travaille dans un lycée et j’ai été surpris de voir des jeunes non musulmans depuis la rentrée 2017 utiliser littéralement “starfoullah” comme une expression voulant dire “oh lala”, loin de son sens originel.

    En les questionnant, ils m’ont expliqué connaître le sens de astaghfiruLlah )une très moche francisation de أستغفر الله. (

    Il l’utilisait pour le fun, j’ai vu la dedans une évolution de la langue par l’utilisation comme n’importe quel autre utilisé loin de son sens originel.

    Mes frères arrêtez d’être choqué pour tout et rien. Que Dieu nous guide tous.

  2. il y a souvent de fausses bonnes reponses dans ces jeux ;surtout dans le domaine historique ; l’animateur n’est pas responsable c’est l’equipe qui prepare les questions et les reponses; on a aussi en français beaucoup d’expressions avec le mot Dieu qui n ont plus de sens religieux(Dieu soit loué Dieu merci etc…..)ce n’est pas forcément negatif;je rejoins Bob sur Bibi Asia ;j’aurais aimé un article sur ce sujet car les musulmans de France du magreb et du moyen orient sont aux antipodes apparemment des musulmans du pakistans; d’autre part ce site (et souvent ses lecteurs musulmans) et c’est tout à son honneur defend souvent les chrétiens persecutés dans le monde ;_beaucoup plus que le pape et les médias français en tous cas!_

  3. Vous attendiez à quoi de la par de cette chaîne que personnellement je ne regarde plus depuis la période sarkosie est le fameux journaliste de 13h qui adore les musulmans

  4. Non mais il faut arrêter de voir du mal partout ! Écoutez les jeunes musulmans, ils utilisent tous les jours ce terme “starfoulah”, tous les jours. Il a perdu de son sens, pas à cause de TF1, mais de la jeunesse. Et c’est comme ça.

  5. Je pense très sincèrement que cette histoire n’est qu’une tempête dans un verre d’eau….

    La voix off n’a pas traduit littérallement le terme “astaghfiro Lah” mais donné un sens générique, l’expression d’une émotion pour les djeuns écervelés de notre malheureuse époque.

    Je pense qu’il ne faut pas chercher de fond complexe à tout cela. C’est une expression passée dans le langage sauvage comme on peut dire “t’as le seum” qui évoque l’émotion de dégoût, de rage, de jalousie ou que sais je encore….

    Je demande pardon à Dieu si j’ai offusqué quelqu’un par mon intevention. Astaghfiro Lah

  6. C’est notre faute, on emploie la phrase à tout va et pour n’importe quoi parfois pour des choses qui n’ont rien à voir ça. Forcément on finit par donner une mauvaise interprétation aux autres.

  7. Voilà où les “musulmans” eux-mêmes ont propulsé l’islam, normalement religion du Beau et de gens qui se doivent d’être cultivés et exemplaires : dans la fosse à purin des “quartchiers”, où l’on parle un sabir repoussant et où l’éducation et l’élévation de l’esprit et du comportement sont réduits à néant. Aucune classe, aucune élégance. Voyez les enfants des “musulmans”. J’ai honte.

  8. Vergogne marche aussi dans l autre sens
    Quand on veut faire partie d une communaute on se doit de connaitre les us et coutumes de l endroit ou l on veut vivre et ne pas pinailler pour des broutilles et ne pas imposer certains de vos us et coutumes moyen ageux

    Si on est pas content on peut aller vivre dans des pays du golf par exemple ou il fait si bien vivre et si on indispose le pouvoir on peut finir demembré. Nous sommes dans des pays libres et ceux qui ne sont pas contents peuvent partir dans des pays islamiques ( la plupart ne sont d ailleurs pas des democraties mais des regimes autoritaires )
    D ailleurs pas un mot sur votre site de l affaire asia bibi au pakistan?
    Je ne l ai peut etre pas vu
    Au lieu de nous parler d une broutille linguistique

    • Bonsoir,

      “on peut aller vivre dans des pays du golf par exemple ou il fait si bien vivre “, effectivement il y fait bon vivre, il suffit de voir le nombre d’expatriés occidentaux qui se bousculent au portillon pour s’y installer.

      Je vous en prie

    • Le genre de commentaire entendus quinze mille fois… C’est comme un disque rayé alors que l’industrie du vinyle est sinistré…

      Non pas qu’il n’y a aucun commentaire à faire sur l’immigration mais il faut avouer que les mono-maniacs qui ne se lassent pas de reproduire jours après jours les mêmes phrases avec les mêmes mots sont des grands malades… J’appel ça le symptôme du poisson rouge… le mec a vite fait le tour mais il ne se lasse pas.. le mec a vite fait le tour mais il ne se lasse pas… le mec a vite fait le tour mais il ne se lasse pas, etc.

  9. Alors la, j’ai beaucoup de mal a comprendre cette indignation, il faut un peu ouvrir les yeux, pour comprendre que le langage évolue suivant les génération .
    La jeunesse a toujours eue l’ habitude, de transformer certains mots, pour créer un genre de code de reconnaissance, c’est l’ adolescence qui se cherche .
    Chaque génération a eue son langage, suivant les mode, et le tissu social.
    Aujourd’hui, dans les banlieues, ou les jeunesse arabo musulmane cherche a s’ exprimer, le langage, fait appel, a pas mal de mots arabe, dont le fameux “Starfoulah” , est tiré, et déformé, pour être plus facile a prononcer, sachant que les jeunes simplifient, pour gagner du temps.
    Donc, “Starfoulah!”, utilisé pour “Oh là là” , parait quasiment logique, puisque “Oh là là” , en d’ autre temps, était exprimé par, ” oh, mon dieu!, pour exprimer une surprise choquante, et qui peut se traduire par un “Je demande pardon à Allah“ .
    Donc, il est difficile de comprendre pourquoi, un tel levé de boucliers, pour une expression de d’ jeun’s, qui imprègne la langue des ados !

    • Une question à 1 sou: si une expression en hébreux tirée de la torah a été traduite par un zigoto de la télé avec un tel mépris que ce serait il passé?rép:rien! parce que ce zigoto aurait fait des recherches pour ne pas s’attirer les foudres de ses maitres.les musulmans étant faibles intellectuellement ils n’ont aucun principe,je parle de la majorité écrasante des “”musulmans””.Exemple l'”intello”” “musulman”,l'”islamologue” qui a avoué avoir eu des relations sexuelles consenties,sic!,hors mariage,il doit être jugé selon la charia:Had Ezzina.Il y a plus grave:dans toutes les langues de la planète Terre le nom du Prophète MOHAMMED sAws est traduit plus ou moins correctement avec différentes orthographes ;à l’exception de la langue des français:quand n’importe qui s’appelle Mohammed le français prononce son nom plus ou moins correctement;mais dès qu’il s’agit du Prophète MOHAMMED sAws les français “perdent”leur langue et le nom devient mahomet pourquoi?parce que mahomet est un terme péjoratif signifiant ma houmid ma étant prise dans le sens de la négation,ce qui signifie en bon français de france : “le non loué” c’est donc sciemment que ce terme est employé.références:pour les “vieux”:voir le Quid Laffont 1997,rubrique Islam;pour les jeunes demandez à “cheikh”google la signification de l’orthographe mahomet du nom du Prophète (sAws).Les musulmans s’ils n’étaient pas faibles auraient exigés légitimement le respect de leur prophète,d’employer le nom correct du prophète comme le font pratiquement tous les autres peuples du monde et surtout les anglo-saxons.Enfin je pense que les millions de musulmans de france doivent cesser de s’indigner et de geindre et de rapporter des conversions à l’Islam d’acteurs ou de personnes célèbres,l’ Islam n’ pas besoin de miracles pour s’étendre,ni de démontrer quoi que ce soit;ils doivent s’organiser en silence,comme les 600mille juifs de france.P.S. J’espère que ce commentaire sera publié au moins pour le paragraphe de culture générale!

  10. vu comment l’expression est désormais employée, oui, ça veut bien dire : “ça par exemple!” mdr

    après, limiter le “astaghfiroullah” aux seuls musulmans est inepte, puisqu’un Arabe chrétien peut dire de même, comme il peut aussi dire Allah pour signifier Dieu.

  11. Bonjour
    Je ne sais pas ce qui est le plus grave, que les jeunes l emploient à tort et à travers sachant ou pas ce que cela signifie précisément ou bien la traduction faite ou reprise par les animateurs de l émission qui n ont pas cherché et vérifié l origine de l expression
    Toutefois cela contribue à vulgariser la langue arabe et lui refait place dans le langage courant comme par le passé comme l a si bien rappelé Laurent doeutch, tant pis si j écorche son nom. Je félicite donc et encourage Tf1 même malgré elle, à continuer sur la voie de l acceptation voire de l’intégration et du vivre ensemble. Et je fais fi des frileux, des peureux, des moqueurs, des hauneux et de tout ceux qui ne veulent pas que ça marche! Lol

  12. pourquoi s’en prendre à TF1 qui ne fait que reprendre les termes des jeunes ?

    la faute à qui à TF1 ? non je ne suis pas d’accord. La faute à nous parents qui jurons pour un oui ou pour un non, qui utilisons des mots avec le nom d’Allah en les vidant de leur sens et transmettons cela à nos enfants.
    tendez l’oreille dans la rue et dans les transports, les jeunes emploient des mots qui à la base sont lourds de sens, ici la demande de pardon auprès d’Allah, pour s’en amuser.

    des WALLAH, des “sur le Coran de la Mecque” etc.

    arrêtons de pointer du doigt des gens qui ne savent pas, et balayons devant notre porte!!

  13. Ca fait une centaine d’années que, à la radio et à la télé, les journalistes français dans leur immense majorité déforment la prononciation des noms étrangers, donnent des sens erronés aux mots, ne font aucun effort pour bien traduire …et quand il s’agit de musulmans depuis la période coloniale comme des juifs avant 1945 ou des Russes pendant la guerre froide ou depuis Poutine, là ils font un …effort pour falsifier les mots et les paroles. On accuse untel ou unetelle d’avoir dit ceci ou cela, ce qui est faux, et il n’y a jamais ni correctif ni excuse. …Comme ils sont eux-mêmes des colonisés ils appellent cela du « fast checking » …tellement « fast » qu’ils reçoivent leur chèque sans aucun « check”.

  14. Comment peut-on sans honte montrer une telle inculture concernant des peuples vivant sur le sol français et sans vergogne. Au fait vergogne vient du mot italien honte. Chez Reichman sur TF1 il prendra certainement une autre signification. ( plaisir peut être ?). Les gars quand vous employez un terme d’une langue étrangère prenez au moins la peine de vous renseigner sur sa traduction. La vous avez fait preuve d’une fainéantise intellectuelle comme à votre habitude et comme la majorité des animateurs et des journalistes français. Sinon recrutez dans la diversité en France vous serez moins bêtes face à des caméras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’eau dite « potable » à Gaza provoque le syndrome du « bébé bleu » et des maladies graves

Tunis : un député, outré par l’absence du ministre des Affaires sociales au Parlement, le remplace par une… marionnette !