in

Six employés de la HSBC limogés pour avoir reproduit une scène de décapitation dans une vidéo

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le séminaire d’entreprise organisé récemment par la banque HSBC à Birmingham, de l’autre côté de la Manche, a dégénéré… Si le but était de stimuler les performances de ses cadres et consolider l’esprit d’équipe, il aura en l’occurrence surtout inspiré à six salariés un jeu de rôle des plus déplacés et insoutenables.

La sanction est tombée comme un couperet, et quoi de plus normal que de demander les têtes de ceux qui se sont amusés à reproduire une scène de décapitation façon Daesh, que l’on souhaiterait ne plus jamais voir, dans une courte vidéo de 7 secondes, suffisamment longue pour soulever l’indignation générale.

Les six employés, dont on ignore à ce jour les motivations profondes, ont été immédiatement limogés par la direction de la HSBC qui se serait bien passée de la très mauvaise publicité créée par ce clip d’épouvante réalisé en interne, alors que le scandale d’évasion fiscale qui l’a éclaboussée est encore dans toutes les mémoires.

Ses dirigeants se sont confondus en excuses pour cette « vidéo abjecte », tandis que circule l’image choc d'une scénographie macabre capturée par The Sun, illustrant de manière tangible un grave dérapage qui dépasse l'entendement et fait froid dans le dos.

Les salariés de la banque se sont répartis les rôles :  cinq, ayant le visage couvert, entourent leur prisonnier et future victime, tout d'orange vêtu, pendant que le sixième, reconnaissable à sa cagoule rouge, brandit un cintre, singeant les bourreaux de l'EI quand ils brandissent un couteau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une mosquée de Manchester ouvre grand ses portes aux non-musulmans pendant le Ramadan

Ramadan: C. Bartolone, Président de l’Assemblée nationale adresse ses voeux aux musulmans (vidéo)