in

Pour l’expert américain Michael Scheuer, l’islam radical est un ennemi chimérique

Le premier ennemi des Etats-Unis serait-il les Etats-Unis eux-mêmes ? Telle est la conviction du célèbre analyste américain Michael Scheuer, qui ne cesse de dénoncer la fabrication du mythe de l’islam radical, l’ennemi chimérique qui occulte les méfaits de l’impérialisme US.

Dans un entretien accordé à Gayane Chichakyan et diffusé le 9 novembre 2011 par Russia Today, l’ex-responsable de l’Unité de recherche d’Oussama Ben Laden à la CIA, qui a payé le prix fort pour ses prises de position contre le tentaculaire lobby pro-israélien, impute à la politique proche-orientale de Washington, ainsi qu’à son soutien inconditionnel à Israël et à l’Arabie Saoudite, la pleine et entière responsabilité des attaques qui ciblent la bannière étoilée.

Connu pour son franc-parler détonant au pays de l’AIPAC, l’expert fustige la croyance des élites US, héritée du trotskisme, en la suprématie d’un modèle politique qu’elles aspirent à imposer au reste du monde. Pour illustrer ses propos, il a ainsi relaté comment la stupéfiante supériorité américaine s’est traduite en Syrie : l’ambassadeur américain en poste à Damas a sillonné le pays pour encourager l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad, jusqu’au moment où ce dernier a été rappelé à l’ordre par le gouvernement syrien. Une ingérence diplomatique inouïe qui a envoyé valser son devoir de réserve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le CNT et la synagogue de Tripoli

Nous ne marcherons plus !