in

Ménès accuse la Fédération Française de Football de racisme envers Benzema

Les mois passent sans que rien ne se passe au sujet de Karim Benzema, le mal-aimé des Bleus éternellement mis sur la touche par un Didier Deschamps inflexible, et ses récentes prestations étincelantes au Real de Madrid n’y ont rien changé, à la consternation de… Pierre Ménès.

Arc-bouté sur une posture qui confine aujourd’hui à l’absurde, l’entêtement malsain du sélectionneur des onze tricolores à exclure le Madrilène semble suspect aux yeux du célèbre consultant de Canal +, trahissant un racisme institutionnel qu’il ne réfute plus, comme c’était le cas en 2015, mais au contraire qu’il dénonce haut et fort.

En effet, dimanche soir, sur le plateau de Canal +, Pierre Ménès a pris fait et cause pour Benzema, la bête noire du football français qui aurait pourtant cruellement besoin de ses éclairs de génie sur le terrain, reprochant vertement « Deschamps pense que Benzema nuit au groupe, il veut une équipe de Oui-Oui », avant d’ajouter sans mâcher ses mots à l’adresse de la Fédération Française de Football :  « Et les tweets du compte de l’équipe de France qui ne citent jamais Benzema, d’une manière volontaire, ça s’apparente à du racisme… ».

Il faisait allusion aux félicitations adressées par la Fédération, sur Twitter, à Raphaël Varane et à lui seul, après la qualification du Real Madrid en finale de la Ligue des champions. Karim Benzema, pourtant digne d’éloges, n’a eu droit qu’au silence assourdissant et non moins très éloquent des plus hautes instances du football français…

« Benzema – Griezmann – Mbappé, ça ressemblerait vraiment à une attaque de champions du monde », s’est exclamé Ménès dont le ton et l’avis ont manifestement changé en l’espace de deux ans, alors que le bannissement de Benzema, injuste et injustifié, en sidère plus d’un au-delà des frontières hexagonales, car se priver d’un tel joueur équivaut à amputer l’équipe de France d’un atout maître.

Et l’on se souvient alors des paroles prononcées par Benoît Hamon, au beau milieu d’une campagne présidentielle qui battait son plein, et du courage dont il a fait preuve pour faire entendre une voix dissonante dans le concert national de critiques anti-Benzema. « Il y a un climat raciste qui existe en France et qui est fort », avait-il déploré, avant d’appuyer là où le bât blesse : « Pour certains, Benzema était l’archétype du jeune joueur issu de la banlieue, non respectueux de la République. C’est révélateur des failles de la société française et de sa mauvaise conscience vis-à-vis de la jeunesse des quartiers ».

13 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il était temps !!!
    A la place de Benzema, je laisse tomber cette équipe de jambes cassés !
    Qu’est-ce qu’il en a à cirer franchement de l’EDF !

  2. avait-il déploré, avant d’appuyer là où le bât blesse : « Pour certains, Benzema était l’archétype du jeune joueur issu de la banlieue, non respectueux de la République. C’est révélateur des failles de la société française et de sa mauvaise conscience vis-à-vis de la jeunesse des quartiers ».
    voila Benoit Hamon a tout dit

  3. Je ne sais pas si Didier Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France mais en tout cas moi je ne trouve pas ça normal comment cette affaire de la sextape a été traitée.
    Déjà parce qu’il existe la présomption d’innocence et qu’il n’a toujours pas été jugé coupable. De plus je trouve pas ça normal que des Ministres comme Manuel Valls prennent position contre Karim Benzema pour dire qu’il ne doit pas être sélectionner alors que normalement ils doivent restés en dehors de cela et pourquoi alors lorsqu’il il y a eut l’affaire des paris truqués avec les handballeurs Karabatic aucun Ministres n’a prit position et les frères Karabatic jugés COUPABLES EUX JOUENT ENCORE EN EDF DE HANDBALL !!! Est-ce que le maillot de l’EDF n’est pas le même pour tous et dans tout les sports ????
    Enfin la goutte d’eau qui a fait déborder le vase selon moi c’est le tweet de la FFF qui félicite Varane pour sa qualification en final de Ligue des Champions (alors qu’il provoque un penalty sur Griezmann et qu’il avait fait un mauvais match) et pas Benzema qui avait fait un bon match et en plus qui fait une action magnifique où il élimine 3 défenseurs de l’Atletico qui permet a Isco de marquer un but importantissime !!! Vraiment Pathétique, Minable et le pire c’est qu’après ils osent dire qu’ils ne parlent que des joueurs sélectionnés en Equipe de France depuis 1 an alors qu’ils ont souhaités un joyeux anniv à Ribéry en retraite internationale depuis longtemps, et là récemment Micka Landreau qui lui aussi est en retraite internationale depuis longtemps ??!!! Nul nul nul de chez nul !!

  4. La FFF ainsi que Didier Deschamps ne veulent plus entendre parler de Karim Benzema en équipe de France certe, mais Il serait malhonnête de l’imputer au racisme : regardons simplement le faciès de l’actuelle équipe de France qui s’apparente à la Guinée-Bissau.

    Soyons désormais réalistes, l’attaquant madrilène devra patienter jusqu’à l’arrivée d’un nouveau selectionneur pour revêtir la tunique bleue. Je reste convaincu que cela se fera inévitablement si ses performances restent constantes, incha’allah.

    • La comparaison de l’équipe de France avec celle de la Guinée-Bissau nous donne la raison du racisme anti BENZEMA . Pour les Français et leurs dirigeants , les Africains sont à l’image de leurs conciliants présidents . BENZEMA , c’est BOMDEDIENE et la haine du FLN.

  5. – Benzema est un abruti avec un sale caractère qui n’a pas su faire le ménage autour de lui et qui s’est retrouvé dans une sale histoire en lien avec le non moins abruti Valbuena. S’il est coupable, il doit payer sa faute. Mais quelque part, il faut être un peu zinzin pour se filmer dans de telles situations. Car c’est quand même lui ( Valbuena ) qui s’est filmé bon sang !
    – Par ailleurs, Benzema reste indéniablement un bon joueur qui serait fort utile à l’équipe de France, et l’erreur de Deschamps est de tout mélanger et de ne pas être capable de discernement.
    Le fait qu’il y ait des joueurs de couleurs dans l’équipe de France, ne signifie pas qu’il n’y a pas de racisme. Cela veut dire 2 choses :
    Il faut malgré tout, qu’une partie de la jeunesse et de la population puisse s’identifier à l’équipe nationale, et qu’il faut aussi recruter les meilleurs joueurs quand même ! et si ce sont des africains, et bien le sélectionneur n’a plus trop le choix. CQFD

  6. Ce climat raciste est alimenté par les districts régionaux puis des clubs amateurs de nos villes. Les districts passent sous silence tout les problèmes remontés. Quant on entend lors des réunions, il faut “blanchir” l’équipe ou d’autres propos raciste ou “il en faut un peu mais pas trop”. On laisse sur la touche des bon joueurs pour faire plaisirs aux sponsors. Certain sont prêts à retirer leur contribution parce que le fils ou petit fils n’est pas sur la feuille de match. Allez voir dans certaines villes ou quartier de France, quand autour du stade on insulte l’arbitre ou les joueurs parce qu’ils ne sont pas blancs. Prenons les grandes villes comme Marseille par exemple avec toutes la population autour et la passion du foot, on retrouve peu de diversité dans les équipes. M Aulas a compris, il veut des footballeurs, disciplinés et représentatifs de la région lyonnaise. Les jeunes de quartier se retrouvent dans les joueurs partageant le mème rang social. Ils remplissent les stades. On est tous d’accord que les parents doivent être présents et les joueurs exemplaires.
    Ou sont nos grand footballeurs. Ils pourraient seulement montrer du doigts le problème. Sont ils grands uniquement sur un terrain. Qu’ont ils fait ? A la fin de leur carrière ils regarderont derrière eux et laisseront uniquement pour certain un compte en banque bien rempli.

  7. Salam,
    En vérité, ils ne veulent pas d’algérien dans cette équipe de France… tout sauf de l’algérien!
    Deschamps est un tocard sans Zidane, on n’aura jamais retenu son nom!
    Ce Deschamps lui doit tout!
    le paradoxe de la situation est que Karim est bon pour jouer avec Zidane mais pas avec cet imbécile de Deschamps!
    Qui peut douter des tenants et aboutissant de cette histoire! Pourquoi Benzema ne plante pas Deschamps en lui disant ces 4 vérités? C’est cela le mystère pour moi?

    L’équipe de France n’emportera rien avec Deschamps! Et ensuite Benzema sera rappelé et il acceptera! C’est malheureux!

  8. J’en ai marre qu’à chaque fois qu’on parle des mecs de banlieues d’origine étrangère qui réussissent, on doit toujours parle des rappeurs, des footballeurs ou des comédiens. Comme si réussir, c’était etre pété de thunes et de n’etre qu’un amuseur public , un saltimbanque, une gogo danseuse . Jamais on parle de ceux qui triment dans les faces de médecine ou les prépas, ceux qui bossent au CNRS ou qui sont ingénieurs. Et ça existe ! Voilà l’horizon indépassable qu’on donne à ces jeunes : Benzema, Colonel Rayel,…..Pas besoin de faire des maths ou de la chimie orga, nous on est bons qu’à amuser la galerie . Déscolarisons nous et allons jouer à la baballe et aboyer comme de bons toutous.

  9. Moralité : Karim Benzema aurait dû opter pour la sélection de son «coeur» comme il eût dit lors d’un interview avec Luis Fernandez.

  10. Quelqu’un qui déclare : “La France c’est pour le football, mon vrai pays c’est l’Algérie”, n’a rien à faire dans l’équipe de France.

    Je l’ai déjà dit mais j’ai été censuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Palestiniens commémorent la Nakba (la catastrophe en Arabe)

Un Egyptien a fabriqué un Coran long de 700 mètres entièrement à la main