in

Manif Sarcelles: le journaliste Haziza pris en flagrant délit de manipulation

Le journaliste Fréderic Aziza, qui passe son temps à donner des leçons en France, n'a pas hésité à prendre une photo du" printemps iranien" (en 2009) pour disqualifier les manifestants pro-palestiniens de Sarcelles. Dans un tweet envoyé hier, il illustre cette photo du commentaire suivant : "un  pacifiste pro Hamas en pleine action contre un fonctionnaire  de Police de Sarcelles".

Une supercherie dévoilée par Julien Salingue sur son compte Twitter

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Manifestations Gaza : le député Yves Jego dénonce la “provocation du gouvernement”

Gaza: l’éthique au-delà des cris