in

Manif Sarcelles: le journaliste Haziza pris en flagrant délit de manipulation

Le journaliste Fréderic Aziza, qui passe son temps à donner des leçons en France, n'a pas hésité à prendre une photo du" printemps iranien" (en 2009) pour disqualifier les manifestants pro-palestiniens de Sarcelles. Dans un tweet envoyé hier, il illustre cette photo du commentaire suivant : "un  pacifiste pro Hamas en pleine action contre un fonctionnaire  de Police de Sarcelles".

Une supercherie dévoilée par Julien Salingue sur son compte Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manifestations Gaza : le député Yves Jego dénonce la “provocation du gouvernement”

Gaza: l’éthique au-delà des cris