in

L’islamophobie en bikini

Après l'utilisation du corps de la femme en tant qu'argument publicitaire, le Vlaams Belang parti nationaliste flamand d'extrême-droite vient de se lancer  dans une campagne islamophobe à travers des affiches sur lesquelles on peut voir, une femme en bikini, le visage couvert d'un voile noire qui ne laisse apparaitre que les yeux  avec comme  slogans: « Liberté ou Islam, savoir choisir », et « Les femmes contre l’islamisation ».  En chute de plus de 10 % depuis les dernières  élections du Parlement flamand de juin 2009, ce parti séparatiste, islamophobe et raciste compte bien se refaire une santé  en exploitant le "filon islam", particulièrement rentable sur le plan électorale.

La ritournelle est bien connue, le musulman est le « bouc émissaire » idéal,  responsable de la crise de la dette et de l’euro. A défaut d'un programme efficace, il est de bon ton de surfer sur cette peur de l'islam savamment entretenue pour mieux faire oublier les vrais coupables d'une récession économique,  source de nouveaux profits pour une oligarchie financière plus prédatrice que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La danse du boycott des produits israéliens

Une fille en niqab a-t-elle réellement provoqué les clients d’un centre commercial ?