in

L’immigration et le métissage, les deux visions cauchemardesques d’Alain Finkielkraut

Si Alain Finkielkraut avait un pinceau entre les mains, nul doute qu’il réaliserait un monochrome pour illustrer le visage idéal de la France, sans aucune nuance de « black » et encore moins de « beur » !

« L’immigration est un immense problème », le grand drame du philosophe, qui a les pieds en France et le cœur en Israël (une double appartenance très politiquement correcte !), c’est que l’Hexagone est en train de se redessiner en multicolore.

L’immigration et Le métissage, un horizon cauchemardesque pour l’intellectuel grandiloquent, plus habitué à brouiller et à obscurcir l’horizon des autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zahi Hawass, le secret du Sphinx et la malédiction du pharaon Moubarak

“Case Départ” : quand le cinéma français échoue à raconter l’Histoire