in

Le petit Nour al-Islam qui avait envoyé un message aux arabes est décédé lors d’un raid israélien (vidéo)

Celui qui a prononcé ce message aussi poignant adressé aux Arabes est le petit Nour al-Islam Abou Houwaychel qui vivait dans le camp de Nousseirat au centre de la bande de Gaza. Nour el-Islam n’est plus en mesure d’écouter la réponse des Arabes. Il est décédé ainsi que trois membres de sa famille, le mardi 22 juillet dernier, lorsqu’un raid israélien a détruit sa maison familiale au nord du camp.

«  Message aux Arabes. Nous, à Gaza, nous allons bien, donnez-nous de vos nouvelles », a-t-il entamé son message vidéo de 58 secondes postée sur You Tube. Des paroles qui rappellent les messages qui étaient envoyés par les premiers réfugiés palestiniens à travers les ondes radio pour leurs proches en Palestine occupée, après avoir été chassés de leur patrie.

« Nous allons bien dans cette guerre, qu’en est-il de vous ?  Nos martyrs sont sous les décombres, nos enfants habitent les tentes et demandent de vos nouvelles, comment allez-vous ? Où êtes-vous ? Nous, à Gaza, nous allons bien. Donnez de vos nouvelles », poursuit-il.

«  La mer est derrière nous. Mais nous continuons à combattre. Et notre ennemi est en face de nous. Et nous combattons toujours  », dit-il aussi, empruntant une phrase célèbre du général arabe Tarek Ben Ziad, lorsqu’il a traversé la méditerranée pour conquérir l’Espagne au 8ème siècle.

« Nous avons suffisamment d’armes, de nourriture, et de promesses de paix. Nous vous remercions pour votre soutien. Nos âmes, nos blessures, notre ciel, nos maisons, nos visages, notre sang, nos yeux, nos linceuls, nous protègent de vos promesses et de vos paroles,», a-t-il aussi dit, stigmatisant l’impuissance des Arabes et leurs engagements jamais tenus.

« Nous à Gaza allons bien. Donnez-nous de nos nouvelles. Nous à Gaza allons bien. Donnez-nous de vos nouvelles », a terminé Nour el-Islam son message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Violences de la LDJ, c’est permis ! Théâtre de rue : on embarque ! (vidéo)

Gaza: La mosquée du camp de réfugiés de Shati totalement détruite