in

Le consul de France à Gaza blessé par un raid israélien

Ce nouveau raid israélien sur Gaza va-t-il inciter la France à nuancer son discours inconditionnellement pro-israélien ? Dans la nuit de dimanche à lundi, le consul de France dans la bande de Gaza, sa femme et sa fille de 13 ans ont été blessés lors d’un bombardement aveugle, a-t-on appris de source officielle, par le Quai d’Orsay.

Alors qu’aujourd’hui un de ses représentants officiels a été victime du bellicisme de Tsahal, la France infléchira-t-elle sa posture qui, à l’unisson de la communauté internationale, pose comme préalable indispensable à la pacification de la région la sécurité de la « seule démocratie du Proche-Orient » ?

Rien n’est moins sûr, et bien que déplorant vivement cet incident, le ton n’est pas au coup de semonce pour autant : « La France déplore vivement les conséquences de ce raid aérien”, a déclaré le porte-parole du ministère, Bernard Valero, lors d’un point de presse sans préciser la nature ni la gravité des blessures.

“Tout en étant engagé en faveur de la sécurité d’Israël, la France rappelle l’impérieuse nécessité d’éviter toute atteinte à des civils”, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audrey Pulvar torpille le guignol BHL

Après le printemps arabe, le risque islamiste ? Un débat avec Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, Tariq Ramadan…