in

Le business de la mode islamique déchaîne les passions (vidéo)

De plus en plus d’enseignes se lancent sur le marché de la mode islamique. De Dolce Gabbana à Uniqlo, la liste des marques proposant hijab et autres voiles musulmans ne cesse de s'allonger. Simple ouverture d'esprit ou intérêt purement commercial? Du côté du recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, c'est la "rentabilité capitalistique" qui fera accepter l'Islam, plus que "l'ouverture d'esprit".  Pour le cofondateur de la maison Yves Saint Laurent, Pierre Bergé,  "Un voile c'est une prison", affirme-t-il, se disant "scandalisé". Il accuse les couturiers de s'y mettre uniquement pour "faire du fric". D’ici à 2019, le marché mondial de la mode musulmane devrait peser plus de 400 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La réponse cinglante des Belges à la Une outrageante de Charlie Hebdo

Belgique: “Sale macaque, sale bougnoule”, Soumaya agressée à coups de poing sur la tête par 4 hommes