in

L’Arabie Saoudite a produit ses propres drones

Depuis plusieurs années, l’Arabie Saoudite s’est lancée dans un programme de  recherche scientifique en vue notamment de favoriser  un  transfert de technologie au niveau international.  Une politique qui semble avoir porté ses fruits, puisque la cité du Roi Abdelaziz pour les sciences et la technologie (KACST)  a  fièrement présenté ses premiers drones qu’elle a produit elle-même.

Constitués de  fibre carbone et  de fibre de verre, ces drones sont programmés  depuis une salle de contrôle au sol  et peuvent  échapper à la détection de radar et des équipements de reconnaissance.  Ils contiennent également des dispositifs de communication qui permettent de transmettre directement les images et les vidéos à la salle de contrôle. Les drones seront utilisés en cas de catastrophes naturelles ou écologiques, mais aussi pour la photographie aérienne, la télédétection,  le contrôle des frontières, ainsi que pour les opérations de sauvetage.

Le montant des investissements dans les nouvelles technologies en Arabie Saoudite  est évalué à plusieurs milliards de dollars. Une  monarchie  saoudienne  qui n’hésite pas à investir dans ses régions les plus reculées, comme  en 2009, dans la ville de Thuwal,  à 80 kilomètres au Nord de Djeddah.  Les dirigeants du royaume  avaient  inauguré une université dédiée à la recherche technologique  pour un montant de   1,5 milliard de dollars.  Le   recteur de cette université,  un Singapourien,  Choon Fong Shih  avait alors  déclaré : « Il y a deux ans, il n'y avait que le sable et la mer. Aujourd'hui, c'est l'une des meilleures infrastructures de recherche».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le MRAP dépose plainte contre Manuel Valls pour provocation à la haine et la discrimination raciste

Cheïkh Mouloud Ben Houssaïne Chou΄aïbi