in

La tournée de Justin Bieber, jugée « trop sexy », ne passera pas par Oman

Sur scène, il tombe sa chemise pour un rien, exhibant sa plastique de jeune éphèbe sans retenue devant des fans en délire, à la ville, ses bourdes s’enchaînent à un rythme endiablé au grand dam de ses coachs en communication, pour Justin Bieber, 19 ans, c’est l’âge de la célébrité qui s’autorise tout, en s’enfonçant dans l’indécence crasse et la bêtise insondable.

Sillonnant le monde avec son « Believe Tour » haut en couleur, la perspective du 6 mai a fait craindre le pire aux autorités d’Oman, qui ont vu d’un très mauvais œil se profiler la date à laquelle ce grand barnum, jugé « trop sexy » pour les musulmans, devait débouler à Mascate. « Les gens ne voulaient pas le voir à Oman. Dans un pays islamique, on ne se promène pas sans son T-shirt », a révélé une source locale aux médias internationaux

Le narcissisme de la star a dû en prendre un sacré coup à l’annonce de l’annulation de son concert, dans un sultanat qui a estimé pouvoir faire l’économie d’un spectacle dont la qualité ne se mesure surtout pas à l’aune de la « Bierbermania » qu’il suscite.

C’est à Dubaï, sous des projecteurs où son torse nu, ses facéties et ses dérapages choquent moins en apparence, sur l’autel d’un business qui ferme les yeux sur l’atteinte aux bonnes moeurs, que Justin Bieber pourra faire son show, le 5 mai prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Julien Clerc, annulez votre concert en apartheid Israël”

Boston : la traque des poseurs de bombe, entre suspicion et identification (vidéo)