in

La page Facebook de l’islamophobe Pamela Geller restaurée, après avoir été supprimée dans le sillage du massacre d’Orlando

Le géant des réseaux sociaux, Facebook, aurait-il craint d’encourir la colère noire de la pasionaria de la lutte contre l’islamisation de l’Amérique, l’ultra-sioniste et islamophobe Pamela Geller, au point de trahir son éthique professionnelle et ses engagements ?

Tout porte à le croire si l’on en juge par la volte-face spectaculaire de la plate-forme communautaire la plus prisée du monde qui, après avoir supprimé la page Facebook « Stop Islamisation of America » de celle qui tétanise les foules en toute impunité, à grand renfort de campagnes d’affichage anti-islam, calomnieuses et effrayantes, l’a restaurée dans les heures qui ont suivi l’attentat sanglant commis à Orlando.

« La page Stop Islamisation of America a été supprimée car elle a violé nos conditions d'utilisation, les groupes qui sont haineux, menaçants ou obscènes ne sont pas autorisés », avait justifié la direction du site créé par Mark Zuckerberg dans un premier temps, appliquant à la lettre ses règles d’or, en semblant s’affranchir de toute pression et interférence extérieures.  

Mais c’était sans compter les cris d’orfraie de la tonitruante Pamela Geller, dont le visage lifté à coups de scalpel n’est pas défiguré que par la haine… Hurlant à « l’application de la charia » par Facebook, avec la finesse qui la caractérise, celle-ci a battu le rappel des troupes et notamment des 55 000 membres dont elle se targue d’être l’idole, pour protester haut et fort. "Ceci est un scandale. C’est l’application de la charia dans le sillage du massacre commis au nom du djihad", pouvait-on lire sous sa plume au vitriol.

Revenant sur sa décision fondée de bannir la page inflammable de Pamela Geller, Facebook aurait-il capitulé devant les allégations outrancières de la redoutable incendiaire américaine mais aussi devant ses propres réseaux, manifestement encore plus influents que peut l’être le leader incontesté des réseaux sociaux et que sa toile tissée à l’échelle planétaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Assassinat de deux policiers: Hollande a dénoncé un acte “incontestablement terroriste”

Ramadan: trois minutes pour comprendre combien dure une journée de jeûne dans chaque pays