in

La Ligue arabe appelle à élaborer une stratégie d’urgence pour soutenir la Libye face à Daech

Réunie en cellule de crise au Caire, la Ligue arabe a exhorté ce mardi à élaborer un plan d’urgence pour aider militairement le gouvernement libyen  à lutter contre Daech ou encore l’Etat islamique, quel que soit son acronyme…

C’est à l’issue d’une réunion extraordinaire qui devait traiter de la demande de Tobrouk « d'adopter des mesures pour faire face à la progression de l'EI » en Libye, que l’organisation panarabe a publié son appel en faveur de la mise en place toutes affaires cessantes d’une « stratégie arabe qui inclut une assistance militaire à la Libye » au vu de l’extrême difficulté de la situation. « La sécurité nationale libyenne est la sécurité nationale arabe », or « l'armée de l'air libyenne n'est pas capable de mener des frappes contre l'EI à Syrte », a martelé le chef de la diplomatie libyenne Mohamed Al-Dairy, en guise de préambule.

La Ligue arabe, si elle semble avoir entendu les appels de détresse du gouvernement libyen, reconnu par la communauté internationale, qui avait  « exhorté » les « pays arabes frères » à « lancer des frappes aériennes ciblées contre les positions de l'EI à Syrte », étant « incapable de faire face à l'EI en raison de l'embargo sur les armes imposé à l'armée » par l'ONU depuis 2011, n’est pas allée jusqu’à s’engager officiellement à opérer sur le terrain.

A la lecture de son communiqué, seule l’urgence d'aboutir à une stratégie concertée est mise, à ce jour, en exergue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le député Yves Jégo partisan d’une “alternative végétarienne obligatoire dans les cantines scolaires” (vidéo)

Etats-Unis : Namee Barakat, l’amour d’un père pour son fils assassiné dans le triple homicide de Chapel Hill