in

La leader des Femen, la nouvelle “Marianne” islamophobe de la République

On savait la République mal en point et déboussolée, mais est-elle à ce point au trente-sixième dessous qu’il lui faille prendre pour muse inspiratrice de son nouveau timbre l’incarnation du féminisme « topless » venu d’Ukraine, vulgaire, dégradant, furieusement anti-religieux et islamophobe, sous les traits de l’amazone en chef des Femen, Inna Shevchenko ?

A force de galvauder ses plus hautes distinctions et de faire beaucoup trop d’honneur à une agitatrice de la pire espèce qui a fait des transgressions les plus viles son tremplin vers la gloire, la France est tombée bien bas. En effet, sa nouvelle égérie ukrainienne n'a pas craint de donner libre cours à sa détestation de l'islam  sur Twitter: "Qu’est-ce qui peut être plus stupide que le Ramadan? Qu’est-ce qui est plus moche que cette religion?", a-t-elle pianoté le 13 juillet sur son clavier, révélant un néant de la pensée qui est une mise à nu aussi affligeante que sa nouvelle provocation est ordurière et son dénudement-spectacle d’une rare indécence.

Sous l’avalanche de réactions outrées, Inna Shevchenko n’aura pas eu l’occasion de bomber le torse une fois de plus, et c’est plutôt en catimini que cette « Marianne » de la fange a rapidement supprimé sa prose raciste.

Le pays des droits de l’Homme, qui court derrière ses valeurs cardinales, et la cause de la femme, qui n’avait pas besoin d'être à ce point desservie, en ressortent profondément avilis, au point que l'on  se demande qui sont les sombres alchimistes qui ont jeté ce mauvais sort à l’Europe et comment la France, même si elle a perdu de sa splendeur, a pu succomber à l’indignité de ce féminisme ?

Voici le gazouillis nauséeux qui s'est évaporé dans l'air vicié :

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Documentaire Terres d’Islam

Calendrier lunaire: interview avec M. Moussaoui, ancien Président du CFCM