in

Une jeune saoudienne lauréate du prix prestigieux de la NASA

Les jeunes talents saoudiens étaient à l’honneur, mercredi soir, sur la scène de la Foire Internationale Intel de la Science et de la Technique. Lors de la cérémonie de remise des prix de ce grand concours scientifique récompensant de brillants esprits, âgés entre 14 et 18 ans, une lycéenne a porté haut les couleurs de l’Arabie saoudite parmi une élite, issue de plus de 40 pays, dont la valeur n’a pas attendu le nombre des années pour éclore au grand jour.
Consacrée reine de la soirée devant un parterre admiratif, au terme d’une compétition très sélective qui, chaque année, couronne les travaux de recherche les plus remarquables fournis par plus de 1 500 collégiens et lycéens de par le monde, Sara Alrabiah a fait la fierté des siens pour avoir remporté une palme d’or très convoitée : le prestigieux prix de la NASA.

Après avoir impressionné le monde scientifique par la qualité de son projet axé sur l’amélioration des RAM résistantes en utilisant des Perovskites monocristallins, la jeune fille en fleur, couverte de fleurs, s’est vu décerner une insigne distinction qu’elle a dédiée à son père, son plus fervent soutien.
Dans une agora virtuelle sans frontières, la liesse s’est emparée des réseaux sociaux saoudiens en un éclair, l’annonce de sa consécration se propageant très largement et les félicitations pleuvant sur Facebook et Twitter.
Le succès de Sara Alrabiah, mais aussi de ses camarades Aamar Amir, Rana Al Salmi, Dana Al Khalidi et Nadia Al Motlaq, tous loués pour leur ingéniosité et créativité, rejaillit sur l’ensemble d’un royaume qui, bien que arc-bouté sur un conservatisme archaïque, exulte aujourd’hui à l’unisson devant les mérites et les compétences de sa jeunesse, filles et garçons.
Nombreux sont les internautes saoudiens qui se sont empressés de partager des photos à la gloire de leur nouvelle héroïne. La plus touchante est incontestablement celle où la jeune lauréate du prix de la NASA, après son retour triomphal à la maison, pose aux côtés de celui qui a toujours cru en elle, en ses prodigieuses capacités et lui a insufflé une confiance dans laquelle elle puise sa force : son papa aux anges.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. la suitede cette famie roiyale du maroc uen bourdelel acdre pa ue declarstion de la souite verte uen fis de poutte de la rbi soudte et de qtar sur on roel de chntage ne balge de algeri verte uen ville de makens a bine le souite poure qelle resaux les poutet mne souifison plus de son amleure cadre entre leux maldi ?

  2. Le sujet des personnes chargées d’imposer de nouveaux bureaux au subordonné du ciel de l’ambiguïté de l’arrivée de cette affaire Mpbrrp Li rend compte de la mesure prise lorsque le rapport de l’Ouest à Almhj fondait et décrivait le contenu de tout élément contrôlant l’offre de la Cour de Laiyansp de renvoyer leurs suspects aux autorités insultées Les rangs de l’apprentissage de l’égoïsme comme une opportunité du mal, Dieu créa le mal

  3. Après avoir mit de côté sa carrière de génie du mal au détriment d’un cercle familiale chaleureux, Gru découvre qu’il possède un frère jumeaux. Un personnage très différent sur bien des tableaux. Le plus frappant étant son élocution et sa chevelure blonde. Dru aime le grand luxe et les gens, mais tout comme son frère, la filouterie coule dans ses veines. Ainsi commence une aventure épique, faite de retrouvailles et de missions impossibles en territoire hostile. Le plus ringard des méchants se dresse en homme de fer face aux deux frangins: le machiavélique et ridicule Balthazar Bratt, coupe mulet, vilaine moustache et calvitie. Saturday night fever!! Les années 80 font un bref retour en force avec ce méchant as been en mode baston de danse. D’un point de vue technique, ce 3ème opus est sur le même pied d’égalité que ses prédécesseurs: le graphisme est sublime, l’humour est au rendez-vous, et l’histoire conserve un soupçon d’originalité. Il y a également plus d’action, que les incorrigibles mignons viennent mêler au rire. En somme, un excellent divertissement. 4,5/5

    • Le sujet des personnes chargées d’imposer de nouveaux bureaux au subordonné du ciel de l’ambiguïté de l’arrivée de cette affaire Mpbrrp Li rend compte de la mesure prise lorsque le rapport de l’Ouest à Almhj fondait et décrivait le contenu de tout élément contrôlant l’offre de la Cour de Laiyansp de renvoyer leurs suspects aux autorités insultées Les rangs de l’apprentissage de l’égoïsme comme une opportunité du mal, Dieu créa le mal

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Egypte : les coptes encore visés par un attentat

Fin de la grève de la faim pour les détenus palestiniens